Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Les lignes directrices de l’UNESCO/OSCE sur la prévention de l'antisémitisme par l'éducation sont disponibles en langue arabe

29 Avril 2019

Contenues dans un guide intitulé « Prévenir l’antisémitisme par l’éducation », les lignes directrices de l’UNESCO à l’intention des décideurs politiques sont désormais disponibles en arabe. D’abord publiées en anglais en juin 2018, elles ont été élaborées conjointement avec le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l’OSCE dans le cadre du Programme mondial de l’UNESCO pour la prévention de l'antisémitisme par l'éducation.

Cette nouvelle traduction survient au moment où l'antisémitisme suscite à travers le monde une inquiétude croissante : la transformation du climat géopolitique et un nouvel environnement médiatique ont conduit à une situation où l’antisémitisme ne s’exprime plus ouvertement uniquement dans les milieux extrémistes et où il se généralise. Créant des problèmes de sécurité pour les communautés et les personnes juives à travers le monde, l'antisémitisme est aussi le moteur d'un ensemble d'idéologies extrémistes violentes.

L'impact de l’antisémitisme contemporain ne se limite pas au peuple juif, à titre individuel ou collectif, mais il présente aussi une menace pour la cohésion sociale : « L'antisémitisme est l'antithèse de la liberté d'expression. Il implique le déni de l'autre et constitue un aveu d'échec, une inadéquation et une incapacité à coexister » a souligné le Premier ministre du Maroc, Saadeddine Othmani, lors de l'événement de haut niveau « Le pouvoir de l’éducation dans la prévention du racisme et de la discrimination : le cas de l’antisémitisme » organisé par l'UNESCO dans le cadre de la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies. L'événement s’est déroulé en présence du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, qui a insisté dans son allocution d’introduction sur le rôle de l’éducation comme l’ « un de nos outils les plus puissants » pour lutter contre l'antisémitisme.

Le guide UNESCO/OSCE répond à ces défis en proposant aux décideurs politiques des recommandations concrètes sur la façon de renforcer les systèmes éducatifs nationaux afin de prévenir l'antisémitisme dans et par l'éducation et d’accroître la résilience des jeunes aux idéologies extrémistes et aux préjugés. Sur la base de ces recommandations, l'UNESCO organise une série d'ateliers internationaux à l’intention des décideurs, en coopération avec l’OSCE/BIDDH et le Congrès juif mondial.

Dans le cadre de ce programme, l'UNESCO s’est aussi engagé à renforcer les capacités des enseignants : l'UNESCO et l’OSCE/BIDDH sont en train d’élaborer, en partenariat avec l'Institut d’éducation de l'Université de Londres, des programmes et des outils pédagogiques sur ce thème, destinés à la formation initiale des enseignants et aux directeurs d’école. Par ailleurs, l'UNESCO publiera prochainement une série de guides pratiques à l’intention des enseignants sur la façon de répondre aux différentes formes de discours de haine dans la salle de classe, qui porteront sur l'antisémitisme, l’islamophobie, le discours anti-réfugiés et les théories du complot.