L'Île volcanique et tunnels de lave de Jeju, Corée du Sud

14/04/2020

Le site qui vous est présenté aujourd'hui : Île volcanique et tunnels de lave de Jeju, République de Corée. Ce site unique du patrimoine mondial abrite également un groupe extraordinaire de plongeuses – pour la plupart octogénaires – qui plongent jusqu'à 10 mètres sous l'eau pour ramasser des coquillages sans l'aide d'oxygène.
 

Vous êtes peut-être confiné chez vous, mais vous pouvez quand même voyager : la campagne #ShareOurHeritage vous apporte des actualités de la part des gestionnaires de sites et vous montre des expositions en ligne avec Google Arts & Culture. Nous allons maintenant plonger dans l'île volcanique de Jeju et dans les tubes de lave de la République de Corée pour y jeter un coup d'œil de plus près.

L'Île volcanique et tunnels de lave de Jeju est un magnifique site du patrimoine mondial qui comprend le Geomunoreum, un incroyable système de tubes de lave composé de grottes aux toits et aux sols multicolores et aux parois de lave de couleur sombre ; le cône de tuf de Seongsan Ilchulbong, semblable à une forteresse, qui s'élève de l'océan - un paysage spectaculaire ; et le Mont Halla, le plus haut de Corée, avec ses chutes d'eau, ses formations rocheuses multiformes et son cratère rempli de lacs. Ce site magnifique témoigne de l'histoire de la planète, de ses caractéristiques et de ses processus.

 

Découvrez l'exposition en ligne de l'île volcanique et tunnels de lave de Jeju, alimentée par Google Arts & Culture.

Les responsables du site, KI Jin-seok et HEO Jinyee, nous expliquent comment le site fait face à la crise COVID-19:

 

L'île de Jeju comprend des éléments reconnus par l'UNESCO comme faisant partie du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Sur le site, les chamans du village accomplissent une série de rituels connus sous le nom de Jeju Chilmeoridang Yeongdeunggut pour prier pour des mers calmes, une récolte abondante et des prises abondantes. Outre les chamans, le Yeongdeunggut est principalement soutenu par les femmes plongeuses de l'île et les armateurs qui préparent la nourriture et offrent des sacrifices. À la fois rite saisonnier et festival culturel, ce rituel est une incarnation particulière de l'identité de Jeju et l'expression du respect des villageois pour la mer dont dépend leur subsistance.

Sur l'île de Jeju, on trouve également la culture de Jeju Haenyeo (femmes plongeuses). Ces plongeuses, dont certaines ont plus de 80 ans, plongent à 10 mètres sous la mer pour ramasser des coquillages, comme l'ormeau ou les oursins, afin de gagner leur vie, sans l'aide de masques à oxygène. Leur connaissance de la mer et de la vie marine est transmise aux jeunes générations dans les familles, les écoles et les coopératives de pêche locales. La culture de Jeju haenyeo contribue également à l'avancement du statut des femmes dans la communauté et favorise la durabilité environnementale grâce à ses méthodes écologiques.

L'île de Jeju est également classée réserve de la biosphère par l'UNESCO, car elle comprend quatre grands écosystèmes de forêts et de prairies, et abrite au total 103 espèces telles que le chat-léopard, le poisson-demoiselle et le cheval de Jeju, une race originaire de l'île de Jeju. Des espèces menacées telles que la tortue verte, la petite spatule et l'otarie de Steller apparaissent également sur l'île. 

L'île de Jeju est également un géoparc mondial de l'UNESCO, en raison de ses reliefs volcaniques bien préservés tels que les grottes de tunnels de lave, les petits édifices volcaniques, le bouclier volcanique, et bien d'autres choses encore. Elle possède divers paysages magnifiques allant des plantes alpines du Mont Hallasan aux coraux doux et tempérés colorés sous la mer.

 

Découvrez l'exposition en ligne de l'île volcanique et tunnels de lave de Jeju, alimentée par Google Arts & Culture.