Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L’initiative YouthMobile menée par l’UNESCO au Sommet 2018 du YouthConnekt Africa

15 Octobre 2018

Déterminée à soutenir les efforts des jeunes développeurs africains d’applications, l’initiative YouthMobile a organisé un atelier du 8 au 10 octobre 2018 à Kigali au Rwanda, réunissant 25 jeunes participants – dont d’anciens étudiants YouthMobile – en provenance du Nigéria, du Ghana, du Kenya, de l’Île Maurice, du Soudan du Sud et du Rwanda.

L’atelier a proposé aux jeunes participants de l’initiative YouthMobile l’opportunité de rencontrer leurs pairs originaires d’autres pays africains ayant développé des applications mobiles sur tout le continent. « J’ai beaucoup appris. J’ai aimé travailler sur les applications mobiles. C’était génial ! J’ai apprécié avoir les différents points de vue de chacun » confie Gaëlle, une jeune codeuse rwandaise.

Menés par une équipe de formateurs kenyans et rwandais en coopération avec Klab Kigali, les participants ont travaillé en équipe afin d’améliorer et de finaliser les applications mobiles développées par les étudiants YouthMobile, de répondre aux besoins locaux urgents et de relever les défis du développement durable. Après deux jours de développement collaboratif, les participants ont présenté des produits finis – notamment plusieurs applications mobiles telles que « Spelling Phone » qui vise à améliorer les résultats de l’apprentissage des enfants, « Agro Assist » qui fournit aux agriculteurs les informations dont ils ont besoin, « Votestat », « DK Hospital Management System », « FitGirl » et « Youth Mobile Prep ». « L’atelier était super » déclare Hamza de Abuja, Nigéria. « Les facilitateurs ont fait un très bon travail en nous accompagnant tout au long de ces projets de groupe. J’attends d’en savoir plus sur Android Studio ».

Lancé au Rwanda en 2012 par le Président P. Kagame, le Sommet YouthConnekt Africa est une plateforme créée dans le but d’autonomiser la jeunesse du continent africain et de rapprocher des personnes venant de différents milieux, qu’elles soient artistes, entrepreneuses, leaders politiques, étudiantes, innovatrices ou des jeunes ayant des aptitudes en TIC, pour ne citer qu’eux. Le principal objectif de YouthConnekt Africa est de fournir des compétences « aux jeunes, et les bons réseaux et informations nécessaires afin d’accroitre leurs initiatives et leur permettre d’obtenir des emplois valorisants ». Le Sommet 2018 a insisté sur l’importance de créer des environnements sociopolitiques et économiques positifs comme catalyseurs pour la jeunesse. En outre, le Sommet a proposé des soutiens régionaux aux programmes destinés à la jeunesse afin d’étendre l’initiative YouthConnekt et ses implantations dans toute l’Afrique.

Par le biais d’un partenariat entre le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Est de l’UNESCO et le Siège de l’UNESCO, le projet a été mené dans le cadre du fonds-en-dépôt coréen de l’UNESCO ayant pour objet d’encourager le développement humain et social au Mozambique, au Rwanda et au Zimbabwe, à travers l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC) et notamment, celui de l’apprentissage mobile. Différents bureaux de l’UNESCO dont ceux de Nairobi, Accra, Abuja et Maputo ont aidé à identifier d’anciens étudiants YouthMobile afin qu’ils prennent part à cette expérience.

L’initiative YouthMobile menée par l’UNESCO met à profit l’enseignement de l’informatique et la disponibilité généralisée des téléphones portables afin d’autonomiser ses étudiants. Les jeunes filles et garçons sont initiés au codage à la fois comme étant un outil permettant de résoudre des problématiques locales, mais aussi comme permettant de développer leur expertise digitale.

Le Programme Information pour tous (PIPT) a été établi en 2001 dans le but de fournir une plateforme de coopération internationale en matière d’accès à l’information et au savoir pour la participation de tous aux sociétés du savoir. Le PIPT est un programme intergouvernemental unique de l’UNESCO cherchant à assurer l’accès de tous à l’information afin qu’ils puissent améliorer leurs existences.