Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L'inspiration féministe de La Joconde

02 Mai 2019

Cette année marque le 500e anniversaire de la mort du génie italien, Leonard de Vinci, disparu le 02 mai 1519. À cette occasion, l'UNESCO souligne certains des commentaires concernant les origines de l'un des tableaux les plus célèbres de l'histoire. Mona Lisa a-t-elle été peinte dans un esprit féministe ? La thèse de l'amateur d'art américain William Varvel souligne les liens entre le féminisme et la peinture. Selon ses conclusions, Mona Lisa représenterait une figure dans la lutte pour l'égalité des sexes. Pourquoi ? William Varvel insiste sur « les droits théologiques de la femme » revendiqués à travers la vision du célèbre tableau de la Renaissance. Ces droits sont liés au statut de prêtre auquel les femmes n’ont pas accès. Par conséquent, le tableau représentant Mona Lisa aurait comme véritable desiderata la possibilité pour les femmes d’avoir accès au sacerdoce. William Varvel assure que « Mona Lisa est une sorte de déclaration des droits de la femme ». Pour étayer son argument, l'auteur de The Lady Speaks: Uncovering the Secrets of the Mona Lisa explique comment Leonardo a caché des indices dans la peinture: au total, pas moins de « 40 symboles, tirés des 21 versets du chapitre 14 du livre du prophète Zacharie » dans le tableau. Il existe donc un lien de religion entre la peinture du maître italien et son engagement féministe. C'est précisément ce lien que William Varvel souhaite mettre en valeur pour permettre une réflexion sur le sujet. Une nouvelle définition de la place de Mona Lisa dans les œuvres de la Renaissance est nécessaire pour appréhender la portée politique et féministe de ce chef-d'œuvre.