La littérature et les arts aident Slemani à faire face au COVID-19

03/04/2020

Slemani, une ville d'Irak, est devenue une Ville créative de littérature de l'UNESCO en 2019. La littérature joue un rôle actif dans le développement culturel et économique de Slemani - un centre culturel régional.

La littérature et la création littéraire ont une influence sur la ville, qui est également une capitale régionale de la traduction et qui abrite sept grandes maisons d'édition. Aujourd'hui, la ville accueille de grands festivals littéraires, dont le festival annuel de Galawezh, fondé en 1996, qui invite des écrivains kurdes, arabes, persans, turcs et irakiens à participer et à contribuer à leur travail.

Slemani se concentre sur la conception et la mise en œuvre de politiques et de mesures visant à soutenir à la fois les créateurs et la création de nouvelles littératures.

Face à l'épidémie de coronavirus, la ville de Slemani a lancé une initiative intitulée "Littérature et arts en tant que compagnons et thérapeutes" pour aider les personnes en situation de confinement et qui vivent la distanciation sociale à rester résilientes et unies.

L'initiative vise également à soutenir les patients du COVID-19, en particulier en leur fournissant des œuvres littéraires et des matériaux créatifs et inspirants. Des écrivains, auteurs, artistes et journalistes d'autres villes littéraires créatives ont été invités à partager leurs créations et visions optimistes, ainsi que leurs expériences de vie positives pour aider les personnes à s'adapter et à se rétablir.

À ce jour, les villes créatives de Durban (Afrique du Sud), Melbourne (Australie), Oulianovsk (Fédération de Russie), Óbidos (Portugal) et Odessa (Ukraine) ont manifesté leur intérêt et contribué à cette initiative.

Les œuvres littéraires collectées seront intégrées et numérisées dans une collection intitulée "Caring for Each Other is a Human Right" qui sera mise en ligne et diffusée parmi les villes créatives participantes.