L'UNESCO et 1001 Inventions s'unissent pour l’Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques - 2019

26 Décembre 2018

focus_shutterstock_552027100.jpg

© Shutterstock.com

L'UNESCO et l'organisation 1001 Inventions vont lancer une nouvelle initiative éducative en l'honneur de Jabir ibn Hayyan, polymathe du 8e siècle, dans le cadre de l'Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques 2019– une initiative de sensibilisation à la chimie et à ses applications pour le développement durable. 

Le tableau périodique des éléments chimiques est l'une des contributions les plus significatives de la science, puisqu'elle capture l'essence de la chimie, de la physique et de la biologie. C'est un outil unique, qui permet aux scientifiques de prédire l'apparence et les propriétés des matières sur terre et dans le reste de l'univers. Proclamée par les Nations Unies, l’Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques 2019 rassemblera des acteurs très divers – des scientifiques, des institutions à visée éducative, des organisations à but non lucratif et des sponsors du secteur privé – afin de soutenir les initiatives éducatives et les collaborations scientifiques, d'améliorer l'accès à l'enseignement des sciences, et d'encourager la réflexion autour du rôle de la science au service de la société et du développement durable. 

Intitulée “1001 Inventions : Voyages de l'alchimie à la chimie”, cette nouvelle initiative multimédias mettra en lumière la contribution des anciennes cultures et civilisations aux fondements de la chimie moderne, et en particulier le travail remarquable d'un grand savant polyvalent pionnier du 8e siècle, Jabir ibn Hayyan. Également connu sous le nom de Geber, Jabir ibn Hayyan a passé la majorité de sa vie à Kufa, en Iraq. Il est à l'origine de l'élaboration et du perfectionnement des principes de sublimation, liquéfaction, cristallisation, distillation, purification, amalgamation, oxydation, évaporation et filtration. Il a également conçu des équipements de mesure précis, et découvert les acides sulfurique, nitrique et nitro-muriatique, qui sont aujourd'hui d'une importance vitale pour l'industrie chimique. Ses recherches et publications, notamment le Grand livre des propriétés chimiques, Poids et mesures, La combinaison chimique et Les colorants, ont jeté les bases de la chimie moderne et ont guidé les scientifiques pendant des siècles. 

À travers des événements internationaux proposant des expériences scientifiques, des spectacles vivants, des contenus numériques et des ressources pédagogiques, cette initiative fera la promotion d'une éducation aux sciences fondamentales ouverte à tous, notamment les jeunes, les enseignants et les familles, afin d'éveiller leur curiosité et leur soif de savoir. Elle débutera lors de la cérémonie d'ouverture de l'Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques, au siège de l'UNESCO à Paris, en France. 

« L'Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques est une excellente occasion de réfléchir aux différents aspects du tableau périodique et ses évolutions, au rôle des femmes dans la recherche ainsi qu'aux tendances et perspectives mondiales autour des sciences fondamentales au service de sociétés durables, » précise Martiale Zebaze Kana, Secrétaire général du Programme international relatif aux sciences fondamentales de l'UNESCO (PISF). « Nous sommes heureux de collaborer avec 1001 Inventions pour promouvoir de nouvelles façons d'enseigner les sciences fondamentales, en portant une attention toute particulière aux approches pratiques. »

« 1001 Inventions est ravi de poursuivre ce partenariat avec l'UNESCO et de soutenir cet effort d'engagement public que représente l'Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques, » dit Ahmed Salim, co-fondateur et directeur exécutif de 1001 Inventions. « Nous sommes très heureux de lancer une nouvelle initiative éducative mondiale consacrée aux fabuleux voyages des découvertes dans le domaine de la chimie. À travers des expériences éducatives enthousiasmantes, nous espérons inspirer une nouvelle génération pour qu'elle en sache plus sur les sciences fondamentales et leur importance pour le développement durable, tout en ayant conscience de l'existence d'un patrimoine scientifique commun à toute l’humanité. »

La cérémonie d'ouverture comprend un évènement pour les écoles et les jeunes. L'initiative sera ensuite déployée à travers le monde, en partenariats avec des centres scientifiques, des festivals de sciences, des musées, des institutions éducatives, des plateformes numériques et les réseaux sociaux. 

À propos de Jabir ibn Hayyan (772-815 environ)

En occident, Jabir ibn Hayyan était connu sous le nom de Geber. Fils de pharmacien, il a passé la majorité de sa vie à Kufa, en Iraq. Il est à l'origine de l'élaboration et du perfectionnement des principes de sublimation, liquéfaction, cristallisation, distillation, purification, amalgamation, oxydation, évaporation et filtration. Il a également écrit des ouvrages sur la façon dont les produits chimiques se mélangent, sans perdre leurs propriétés, pour former une union d'éléments qui auraient été initialement trop petits pour être vus à l'œil nu. 
 
Jabir a découvert les acides sulfurique, nitrique et nitro-muriatique, qui ont permis de grandes avancées en chimie expérimentale et sont aujourd'hui d'une importance vitale pour l'industrie chimique. Il a également inventé une balance précise, pouvant peser des objets 6 480 fois plus petit que le ratl (1 ratl = 1 kilogramme ou 2,20 livres), et il a découvert que dans certaines conditions d'oxydation, le poids d'un métal se trouvait diminué. 

Parmi les écrits de Jabir ibn Hayyan, on peut citer le Grand Livre des Propriétés Chimiques, Poids et Mesures, La Combinaison Chimique et Les Colorants. Il a beaucoup contribué aux théories chimiques, notamment avec ses réflexions sur la constitution des métaux, qui ont survécu presque en l'état jusqu'au début de la chimie moderne au 18e. 

Source : “1001 Inventions: The Enduring Legacy of Muslim Civilization” (Référence 4e édition, publiée par FSTC Limited UK, ,2017), [Chapitre 3, Section 8 : La chimie]. 

À propos de l’Année Internationale du tableau périodique des éléments chimiques - 2019

L'Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé 2019 comme étant l'Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques pendant sa 74e session plénière, et elle a été adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO lors de sa 39e session (décision 39 C/ 60), pour souligner les contributions de la chimie et d'autres sciences fondamentales à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030. 

Cette Année est une initiative de l'IUPAC placée sous le mandat d'un Comité de gestion, composé de représentants des organisations à l'origine du projet : l'UNESCO et d'autres organisations internationales ayant choisi d'y apporter leur soutien.

Les principaux partenaires de l'Année sont : l'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA), l'Association européenne pour les sciences chimiques et moléculaires (EuCheMS), le Conseil international de la science (ISC), l'Union astronomique internationale (UAI), et l'Union Internationale d'histoire et de philosophie des sciences (IUHPST). 

À propos de 1001 Inventions

1001 Inventions est une organisation britannique primée, à l'initiative de productions éducatives internationales et d'activités mobilisant différents types de médias, visant à sensibiliser aux contributions de l'âge d'or des sciences arabes.
1001 Inventions s'adresse à plus de 400 millions de personnes dans le monde à travers un réseau de partenaires internationaux, notamment l'UNESCO, National Geographic et des chercheurs de renoms, pour mettre sur pied des expositions interactives, des courts-métrages, des spectacles vivants, des ouvrages et des ressources didactiques conçues pour les salles de classe, qui sont utilisés par des centaines de milliers d'éducateurs dans le monde.