Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L’UNESCO aide le Ghana à produire des matériels de prévention du VIH en braille

24 Avril 2018

L’UNESCO a produit et distribué, en partenariat avec le Ministère de l’éducation du Ghana et le Service d’éducation du Ghana (GES), des matériels de prévention « HIV and AIDS Alert » destinés aux élèves ayant une déficience visuelle au Ghana.

« HIV and AIDS Alert » met l’accent sur l’intégration de cours sur le thème de la prévention du VIH dans les programmes scolaires au travers de séances d’éducation par les pairs, ainsi que sur la sensibilisation des communautés par le biais du Comité de gestion scolaire (SMC) et de l’Association parents-enseignants (PTA). Elle vise à faire en sorte que tous les élèves aient les connaissances et les compétences nécessaires en matière de dépistage, prévention et traitement du VIH. La version actuelle de « HIV and AIDS Alert » a été mise au point par le Ministère de l’éducation et le Service d’éducation du Ghana, avec le soutien de l’UNESCO, de l’UNICEF et de l’UNFPA.

La conversion des matériels d’enseignement et d’apprentissage en braille fait suite à une évaluation des besoins en matière de prévention du VIH qui a révélé que 72 % des enseignants spécialisés dans la prise en charge des élèves ayant une déficience visuelle n’avaient pas mis en œuvre « HIV and AIDS Alert » dans leur école, tandis que 73,2 % des élèves indiquaient que les enseignants n’avaient jamais employé les méthodes d’enseignement recommandées en matière de VIH/SIDA dans les écoles spécialisées.

Amina Achiaa, Directrice pour l’éducation spécialisée au GES, a expliqué que les élèves ayant une déficience visuelle étaient plus exposés au risque de contracter le VIH, et qu’ils étaient davantage victimes de violence, de stigmatisation et de discrimination.

« L’éducation telle que l’éducation sexuelle complète (ESC) a joué un rôle significatif pour aider les jeunes à acquérir des compétences de base pour prendre leur vie en main. Toutefois, les personnes qui ont un handicap physique sont souvent exclues en raison de leurs besoins éducatifs spéciaux et du manque de ressources et de matériels d’apprentissage adaptés », a dit Mme Achiaa.

« Cela affecte leur capacité à adopter des comportements sains et à éviter ou à réagir efficacement aux situations concernant leur santé et leur bien-être. Les conséquences en termes de qualité de l’éducation sont préjudiciables : faibles taux de scolarisation, absentéisme élevé et échec scolaire. »

Selon les estimations d’ONUSIDA en 2016, 290 000 personnes vivent avec le VIH au Ghana, parmi lesquelles 32 000 enfants âgés de moins de 14 ans.

Suite à la conversion des matériels d’enseignement et d’apprentissage en braille, et à leur mise à l’essai auprès d’élèves ayant une déficience visuelle et de leurs enseignants, les matériels sur le VIH/SIDA, l’ESC et la violence liée au genre en milieu scolaire (VGMS) ont été distribués dans les écoles et les unités pour personnes ayant une déficience visuelle au Ghana.