L'UNESCO appelle à un plus grand soutien au patrimoine documentaire dans le cadre du COVID-19

06/04/2020

L'UNESCO et ses partenaires viennent de publier une déclaration appelant les États membres, les institutions de mémoire et le grand public à exploiter le potentiel éducatif, scientifique et artistique du patrimoine documentaire dans le cadre des efforts déployés pour faire face à l'épidémie du COVID-19.

Dans le cadre de ses efforts pour mobiliser la communauté du patrimoine documentaire contre la pandémie, l'UNESCO, par le biais du programme "Mémoire du monde" (MoW), a créé une page web dédiée, Ressources pour les professionnels du patrimoine documentaire, qui présente des ressources pour les États membres, les institutions de mémoire et les citoyens afin de garantir que tous les documents officiels liés à la crise du COVID-19 soient efficacement préservés et facilement accessibles au public.

La page web, qui sera régulièrement mise à jour, présente également des vidéos des partenaires de l'UNESCO décrivant leurs efforts organisationnels pour atténuer l'impact de du COVID-19 sur les institutions de mémoire ainsi que sur le grand public.

Il s'agit notamment des initiatives de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA), du Conseil international des musées (ICOM), du Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) et du Conseil de coordination des associations d'archives audiovisuelles (CCAAA), ainsi que des comités régionaux du ministère de la Culture pour l'Afrique (ARCMOW), l'Asie Pacifique (MOWCAP) et l'Amérique latine et les Caraïbes (MOWLAC), qui ont tous cosigné la déclaration. 

En résumant l'essence de la déclaration commune, Moez Chakchouk, Directeur général adjoint pour la communication et l'information, a déclaré : "Les institutions de mémoire du monde entier ont démontré leur pertinence pour faire face à la crise actuelle. Elles ont continué à servir le public de manière créative, en tirant parti des technologies numériques pour répondre à la demande croissante d'informations dans les domaines de la santé, de l'éducation et d'autres types d'informations".

Alors que cette crise mondiale sans précédent se déroule, les archives, les bibliothèques, les musées et les autres institutions de mémoire seront essentiels pour aider les générations futures à comprendre l'ampleur de la pandémie et son impact sur les sociétés. À l'heure actuelle, elles s'efforcent de fournir des ressources inestimables qui aident les gens, y compris les scientifiques et les décideurs politiques, à adopter une perspective historique sur la manière dont les pandémies ont été abordées dans le passé.

Le programme MoW, géré par l'unité du patrimoine documentaire de l'UNESCO, a été créé en 1992 pour identifier le patrimoine documentaire d'importance historique et mondiale, le préserver et en faciliter l'accès au public.

Pour plus d'informations sur les actions visant à soutenir les médias, à améliorer l'accès à l'information et à exploiter les technologies numériques dans la lutte contre la pandémie, consultez le site : https://fr.unesco.org/covid19/communicationinformationresponse