News

L’UNESCO condamne la nouvelle attaque meurtrière au Parc national des Virunga, en République démocratique du Congo

11/01/2021

L’UNESCO exprime sa vive préoccupation face à la nouvelle attaque meurtrière perpétrée dans la matinée du dimanche 10 janvier 2021. Les gardes du parc national des Virunga ont été pris en embuscade près de Kabuendo alors qu'ils patrouillaient à l'intérieur du parc.

Cette nouvelle attaque rappelle les terribles événements du 24 avril 2020, contre des civils, et du 28 juillet 2020, contre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ainsi que les multitudes d’attaques contre les gardes qui ont fait des dizaines de morts depuis le début du conflit dans cette région. L’UNESCO tient à rendre hommage aux 6 gardes tués et un autre blessé pendant l’exercice de leurs fonctions et à exprimer ses sincères condoléances à leurs familles et à tous leurs collègues. C'est avec la plus grande fermeté que l’UNESCO condamne encore une fois ces actes atroces qui prennent pour cible des femmes et des hommes dévoués à la sauvegarde de notre patrimoine commun. L'UNESCO continuera à appuyer les efforts de la République démocratique du Congo pour renforcer la sécurité du personnel en charge de la protection de ses sites naturels.

Le Centre du patrimoine mondial œuvre depuis deux décennies à accroître la protection des gardes et du personnel, à renforcer les infrastructures et à soutenir les communautés touchées, notamment financièrement, grâce à la Fondation des Nations unies et des gouvernements italien, belge et espagnol, ainsi que du Fonds d'intervention d'urgence (RRF). Afin de soutenir les communautés locales et de lutter contre un enracinement préoccupant de la violence, l’UNESCO lance un nouveau projet sur le « Renforcement de la résilience des communautés du patrimoine mondial du parc national des Virunga par la régénération des activités génératrices de revenus » grâce au soutien financier de l'Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit (ALIPH).

Le Parc national des Virunga est le premier parc national à avoir été créé en Afrique. Il est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial depuis 1979 en raison de son exceptionnelle biodiversité, avec de nombreuses espèces endémiques et rares, tel que le gorille de montagne. Les attaques armées contre le personnel de l’ICCN et des FARDC, en service dans les parcs se sont multipliées au cours des dernières années.