News

L’UNESCO lance le second appel à partenariats pour le Fonds mondial pour la défense des médias

19/04/2021

L’UNESCO lance un nouvel appel à partenariats afin de soutenir les organisations à but non lucratif par le biais du Fonds mondial pour la défense des médias. L'initiative a pour but d'unir les forces de partenaires spécialisés dans la mise en œuvre ou le développement de projets renforçant la protection juridique des journalistes et/ou favorisant la liberté des médias. Le montant indicatif total à distribuer dans le cadre de cet appel est estimée à 1 million de dollars.

Jusqu’au 15 juin 2021, l’UNESCO recevra des propositions innovantes de mise en œuvre de projets locaux, régionaux et internationaux qui, dans le cadre des normes internationales en matière de droits de l’homme, permettront de renforcer la liberté des médias ainsi que la protection juridique des journalistes, en faisant progresser au moins l’un des Résultats suivants du Fonds mondial pour la défense des médias :

  • Résultat 2 : Renforcer l’opérationnalisation des mécanismes nationaux de protection et des réseaux de soutien par les pairs, afin de garantir un accès rapide des journalistes à une assistance juridique, renforcer leur défense et améliorer leur sécurité, en prenant en compte la nature sexospécifique des menaces auxquelles ils sont confrontés ;
  • Résultat 3 : Soutenir le journalisme d’investigation qui contribue à réduire l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes, et à renforcer la sécurité de ceux qui travaillent dans ce domaine ;
  • Résultat 4 : Renforcer les structures servant à favoriser le contentieux stratégique afin de protéger les environnements où les cadres juridiques sont propices à un écosystème médiatique indépendant, libre et pluraliste.

Qui peut prétendre à une subvention du Fonds mondial pour la défense des médias ?

L'UNESCO examinera les propositions de partenariat émanant d'organisations spécialisées à but non lucratif actives et enregistrées en tant que telles depuis au moins deux ans. Les partenaires éventuels pertinents comprennent les ONG spécialisées, les associations de médias, les syndicats de journalistes, les défenseurs des droits de l'homme, les associations d'avocats et les organisations d'aide juridique bénévole, les initiatives en faveur de l'état de droit, les réseaux de journalisme d’investigation, les fondations et les établissements universitaires, entre autres organisations à but non lucratif.

Quel est le budget global de cet appel et quel est le montant des subventions qui peuvent être demandées ?

Le montant total indicatif disponible pour le cofinancement de projets dans le cadre de cet appel est estimé à 1 000 000 de dollars. Ce montant sera réparti entre les propositions ayant obtenu le meilleur score d'évaluation.

Les subventions demandées dans le cadre de cet appel à partenariats doivent être comprises entre 15 000 et 35 000 dollars.

Comment mon organisation peut-elle soumettre une proposition de partenariat ?

Vous pouvez télécharger les Termes de référence de l'appel à partenariats ainsi que le dossier de candidature ici.

Les partenaires candidats doivent envoyer leurs proposition de partenariat accompagnée des documents justificatifs à l’adresse gmdf@unesco.org avant le mardi 15 juin à 23 h 59 (CET).

Le Fonds mondial pour la défense des médias est un fonds fiduciaire multipartenaires créé dans le cadre de la Campagne mondiale pour la liberté des médias sous l’égide du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité, grâce aux premières donations du Royaume-Uni et du Canada.

Administré par l'UNESCO, le Fonds est un mécanisme réactif et efficace qui soutient les organisations à but non lucratif travaillant sur le terrain au niveau local, régional et international dans la mise en œuvre ou le développement de projets renforçant la protection juridique des journalistes et/ou améliorant la liberté des médias par le biais du journalisme d'investigation ou du contentieux stratégique. L'approche de mise en œuvre du Fonds s’appuie sur la coopération conjointe avec des partenaires de mise en œuvre spécialisés, sélectionnés par l'UNESCO par l’intermédiaire d’appels à partenariats annuels ou bisannuels.

Pour en savoir plus sur le Fonds mondial pour la défense des médias, cliquez sur ce lien.

Le second appel à partenariats est possible grâce aux généreuses donations du Canada, de Chypre, de la République tchèque, de l’Estonie, de l’Allemagne, de la Lettonie, du Luxembourg, de la Serbie et du Royaume-Uni.