Article

L’UNESCO lance ses activités du projet « Ressources éducatives » au Togo

18/06/2021
04 - Quality Education

L’atelier de lancement national des activités de l’UNESCO au Togo du projet « Ressources éducatives », organisé par le ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat (MEPSTA), s’est déroulé le 9 juin 2021 à l’auditorium du ministère. Au cours de l’atelier, l’équipe technique nationale a présenté les premiers et principaux résultats de l’analyse diagnostique de la chaîne des ressources éducatives au Togo et engagé des discussions nourries avec les participants. Le projet « Ressources éducatives », initié et financé par l’Agence française de développement (AFD), a pour objectif d’améliorer la qualité des apprentissages des élèves du primaire et secondaire dans les pays d’Afrique subsaharienne francophone à travers un accès équitable aux ressources éducatives.

En amont de l’atelier de lancement, le lundi 7 juin 2021, une séance de travail s’est tenue avec le ministre des Enseignements primaires, secondaire, technique et de l’artisanat (EPSTA), le professeur Komla Dodzi Kokoroko, pour non seulement présenter le projet ressources éducatives et discuter des synergies et complémentarités à développer entre les différents projets mis en œuvre pour le renforcement de la production, la diffusion et l’accès aux ressources éducatives.

 

La cérémonie de lancement national des activités de l’UNESCO pour le projet ressources éducatives au Togo était présidée par le Ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat, M. Kokou Eké Hodin, représentant le Ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Elle a connu la participation des représentants des organisations des nations unies au Togo, du Directeur adjoint de l’AFD, des représentants de groupe local des partenaires de l’éducation et de la société civile, les directeurs centraux du ministère, ainsi que la presse nationale. Mamadou Lamine Sow, Conseiller régional en éducation pour l’UNESCO, a représenté le Directeur du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar et a prononcé l’allocution de l’UNESCO lors de la cérémonie.

 

La forte mobilisation de la famille des Nations unies au Togo avec la participation de M. Damien Mama, Coordonnateur résident du système des Nations unies au Togo, de la Représentante résidente de l’UNICEF, Dr Aissata Ba Sidibe, et de la représentante résidente de l’OMS, Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo, a été l’occasion de témoigner une fois de plus le « Delivery as one » qui sous-tend les interventions du SNU dans les pays. Monsieur Damien Mama a remercié chaleureusement le ministère des EPSTA pour sa disponibilité. Il a réaffirmé la nécessité d’accompagner le Togo vers le développement d’un système éducatif durable, qui assure l’accès de tous à une éducation de qualité et sur un pied d’égalité. Il a également félicité le Ministre des EPSTA pour son engagement à assurer l’offre éducative au Togo même en temps de crise. Monsieur Damien Mama a souligné les efforts continus de l’UNESCO à assurer le leadership de la mise en œuvre de l’ODD4 ainsi que pour ses engagements au Togo. Il a aussi remercié l’AFD pour son soutien financier qui permet la mise en œuvre du projet Ressources éducatives et contribuera à l’amélioration de la qualité de l’éducation.

 

Puis M. Sow est revenu sur les motivations d’un tel projet. Les élèves scolarisés en Afrique subsaharienne francophone ont un accès limité aux ressources éducatives, ce qui fragilise leurs acquis en fin de cycle scolaire. Le projet multi-partenarial et multi-pays tente de répondre à cette problématique en renforçant, d’une part, les politiques nationales de développement et diversification des ressources éducatives et d’autre part, en améliorant la production et la diffusion des ressources éducatives à usage individuel et collectif.

 

Le Directeur adjoint de l’AFD au Togo, M. Jildaz Evin, a réitéré le soutien et l’engagement pour le développement de l’éducation, la formation professionnelle et le soutien au développement économique et social de son organisation au Togo. À ce titre, le bureau au Togo fera un suivi particulier de ce projet a salué le travail d’analyse diagnostique entrepris par les experts nationaux et internationaux, et a souhaité un rapport d’analyse pays riche d’enseignements et de recommandations.

Dans son discours lancement national des activités de l’UNESCO pour le projet Ressources éducatives, le Ministre des EPSTA, représenté par le Ministre délégué, a relevé le rôle clé que jouent les ressources éducatives pour une éducation de qualité pour le développement d’un monde durable. Il a remercié l’UNESCO pour son soutien dans le renforcement de leurs stratégies nationales en matière de politiques du livre, et il a également renouvelé son engagement à porter et soutenir le projet durant toute sa mise en œuvre. Le renforcement du système éducatif togolais étant au cœur des préoccupations du gouvernement. Il a rappelé que les projets mis en œuvre par le MEPSTA, et notamment le projet d’appui à la réforme des collèges (PAREC2), vise à améliorer l’accès à la scolarité, la qualité de l’enseignement et l’équité filles garçons au collège.

L’atelier de restitution de l’évaluation diagnostique de la chaîne des ressources éducatives s’est déroulé en deux temps. Après un bref retour sur le déroulé de la mission, les experts nationaux et internationaux ont partagé avec l’ensemble des participants leurs premières observations et recommandations, avant de fournir un rapport pays détaillé de la situation observée. Mme Kayi Hafide Alognon et M. Richard Agbogan du MEPSTA ont ainsi présenté les premiers résultats de l’analyse diagnostique de la chaîne des ressources éducatives. À terme, cette évaluation diagnostique permettra d’accompagner les pays dans l’amélioration durable de la chaîne des ressources éducatives, de la planification des ressources éducatives jusqu’à leur mise à disposition dans les établissements du primaire et secondaire.

séance travail/Ministre EPSTA Togo © UNESCO Dakar