L’UNESCO lance trois rapports sur la sécurité des journalistes, sur l’accès à l’information et sur la couverture des élections

19/11/2019

L’UNESCO a présenté aujourd’hui trois rapports relatifs à la presse dans le cadre de la 40e session de la Conférence générale qui se tient actuellement au siège de l’Organisation à Paris. Ci-après les résumés de ces trois études disponibles en anglais sur Internet :

Le rapport intitulé Intensified Attacks, New Defences: Developments in the Fight to Protect Journalists and End Impunity (« Aggravation des attaques, nouveaux modes de défense : derniers développements dans le combat visant à protéger les journalistes et en finir avec l’impunité ») dresse le bilan des évolutions en matière de sûreté des journalistes de par le monde entre 2014 et 2018. Il fait état d’un accroissement de 18% des assassinats de journalistes par rapport aux cinq années précédentes (495 homicides contre 418 entre 2009 et 2013). Le rapport relève que 88% des meurtres enregistrés depuis 2006 n’ont pas été élucidés.

L'étude examine également l'évolution des menaces contre la profession, notamment les attaques et le harcèlement en ligne qui affectent de manière disproportionnée les femmes journalistes et portent atteinte à la liberté d'expression. Néanmoins, le rapport souligne également un engagement croissant en faveur de la protection des médias par la mise en place ou le renforcement de mécanismes de surveillance, de prévention, de poursuite en justice et de protection de ceux qui sont menacés. Des coopérations visant à améliorer la sécurité des journalistes se forment dans le monde entier avec la participation des gouvernements, des universités, des organisations de la société civile et des organismes régionaux et intergouvernementaux.

Le rapport Access to Information: A New Promise for Sustainable Development (« Accès à l'information : une nouvelle promesse pour le développement durable ») explore les derniers développements législatifs et leurs effets concrets, ainsi que l'évolution des normes et pratiques internationales en matière d'accès à l'information, reconnues dans l'Objectif de développement durable 16.10 qui exhorte les gouvernements à « garantir l'accès public à l'information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux ».

Le rapport analyse en outre les modèles pour les organismes de mise en œuvre, les nouveaux défis numériques et les possibilités d'accès à l'information. Afin de comprendre les moteurs du changement, le document examine les activités d’analyse des tendances par l'UNESCO, le Programme de développement durable, l'Examen périodique universel, le Partenariat pour un gouvernement ouvert, le travail normatif des organisations intergouvernementales régionales et des organes nationaux de contrôle. La recherche s'appuie également sur des enquêtes et des analyses uniques de l'UNESCO concernant les rapports nationaux volontaires présentés au Forum politique de haut niveau des Nations Unies en juillet de cette année. L'essor des lois sur l'accès à l'information reflète une prise de conscience croissante de l'impact de l'accès à l'information sur les droits de la personne, le développement, la démocratie et la vie privée des gens.

Elections and Media in Digital Times (« Les élections et la presse à l’ère numérique ») met en relief trois tendances convergentes affectant les médias et les processus électoraux à l’ère numérique : l’augmentation de la désinformation, l’aggravation des attaques contre les journalistes et les perturbations liées à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication dans le processus électoral. Offrant des réponses possibles aux défis à relever, l'étude est un outil pour les États, les responsables électoraux, les médias, les journalistes, la société civile, le secteur privé, le monde universitaire et les particuliers. Elle propose également des réponses possibles pour sauvegarder la liberté et l'intégrité de la presse tout en renforçant la couverture médiatique des élections dans un environnement numérique.

****

 Contact médias : Roni Amelan, R.Amelan@unesco.org, +33 (0)1 45 68 17 64