L’UNESCO et l’Islande créent un centre pour l’utilisation durable des ressources naturelles et le changement sociétal

16/12/2019
,

La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, et le Ministre islandais des affaires étrangères, Gudlaugur Thor Thordarson (Guðlaugur Þór Þórðarson), ont signé aujourd'hui un accord sur la création d’un Centre international pour le développement des capacités, l'utilisation durable des ressources naturelles et le changement sociétal en tant que centre de catégorie 2 placé sous les auspices de l'UNESCO.

Ce Centre pour le développement des capacités se consacrera aux domaines dans lesquels l'Islande possède une riche expertise en matière d'énergie géothermique, de pêche et de restauration des terres, voire d'égalité des sexes dans le domaine sociétal. Ce centre est le premier centre multidisciplinaire de catégorie 2 du réseau de l'UNESCO qui réunira ces quatre domaines d'expertise et de formation.

L'objectif est de renforcer les capacités en la matière des pays en développement d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine et des Caraïbes. Il s’agit de renforcer leur capacité à atteindre les objectifs internationaux et nationaux fixés dans le cadre des Objectifs du développement durable (ODD), de les relier au mandat de l'UNESCO et à ses deux grandes priorités, l'Afrique et l'égalité des sexes.

« Nous sommes enthousiasmés par le potentiel représenté par le renforcement de notre partenariat avec l'UNESCO et nous nous réjouissons de cette coopération. Nous sommes fiers de pouvoir continuer à partager nos connaissances et notre expérience dans ces domaines clés, qui correspondent bien aux priorités de l'UNESCO », a déclaré le chef de la diplomatie islandaise.

La Directrice générale s'est félicitée pour sa part de la création en Islande de ce premier centre multidisciplinaire qui renforcera les programmes communs de renforcement des capacités et les activités de recherche en vue d'obtenir des résultats en matière de développement. Mme Azoulay s’est également félicitée de ce premier accord-cadre de partenariat stratégique. Elle a enfin exprimé sa gratitude s’agissant du premier accord de financement signé avec l'Islande cette année, qui renforcera l'action de l'UNESCO en faveur des ODD et du programme de développement des Nations Unies à l’horizon 2030.