Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Avec l’UNESCO, le monde philosophe !

20 Novembre 2018

infocus_philoday2018.jpg

© UNESCO / P. van Vucht Tijssen

Le monde entier a célébré la Journée mondiale de la philosophie, le 15 novembre 2018. A cette occasion, le Siège de l’UNESCO a ouvert ses portes du 14 novembre jusque dans la nuit du 16 afin d’accueillir près de 6.500 participants pour célébrer la philosophie à travers des conférences, ateliers de formation, tables rondes et performances artistiques. Cet événement, ouvert à tous, a rassemblé des professeurs de philosophie, des chercheurs, des jeunes philosophes, des scolaires et des artistes de tous les continents.

« Ici, nous sommes à la maison du monde et de la philosophie » déclara Audrey Azoulay, la Directrice générale de l’UNESCO, lors de la présentation des archives sonores du Collège international de philosophie à l’UNESCO le 15 novembre 2018. Citant Jacques Derrida, Mme Azoulay a insisté sur la portée philosophique des « traces », dont les archives sonores sont exemplaires. Et des traces, la contribution de la Journée mondiale de la philosophie en a laissé !

Nombreux, le public varié et intergénérationnel rassemblé à l’occasion au Siège de l’UNESCO, témoigna de l’ambition de libéraliser la philosophie. Ouverture qui passe par des discussions sur la Femme lors d’un « Café philosophique » remémorant le rôle des femmes oubliées de l’histoire, ou encore lors de la présentation du numéro 4/5 de la Revue internationale des femmes philosophes, dirigée par Barbara Cassin, sur le statut des femmes intellectuelles en Inde « car même dans les hautes castes l’intellectuelle ne vaut pas l’intellectuel ».

Cette ouverture de la philosophie est aussi passée par la promotion des jeunes au sein de cette discipline lors d’un dialogue virtuel entre quatre jeunes philosophes sur les transformations sociales, la création artistique d’un triptyque par des jeunes du Québec, ou encore au cours de discussions sur l’enseignement de la philosophie aux jeunes enfants pour contribuer à la paix, lors de la 17e Conférence internationale sur les Nouvelles pratiques philosophiques (NPP). Cette Journée a pu ainsi démontrer que la philosophie n’est pas une discipline réservée aux spécialistes, mais plutôt, qu’elle peut s’appliquer à la vie de chacun : « le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède » rappelait Marianne Chaillan en citant Saint Augustin lors de sa conférence sur la philosophie avec Walt Disney et Harry Potter.

 Pourtant la philosophie n’est pas une simple acceptation de ce qui est. « La philosophie devrait toujours être célébrée car elle a plusieurs fois changer le monde » souligne l’écrivain anglais Will Self qui fut l’un des 50 conférenciers s’exprimant lors de la Nuit de la philosophie mise en scène par Mériam Korichi, du 16 novembre de 7h du soir à 7h du matin au 17. Plus de 5500 personnes ont pu ainsi assister à 50 conférences philosophiques venus des quatre coins du monde, mais aussi 12 performances artistiques, une soirée Québec, une pièce de théâtre sur l’extrémisme violent, un séminaire sur les archives du Collège international de philosophie et quatre enregistrements de l’émission Les chemins de la philosophie de France Culture.

Avec plus d’une trentaine de manifestations à travers le monde pour célébrer cette Journée, le débat public sur la place de la philosophie dans la société a pu être renouveler et témoigner de la multiplicité de ses formes et de ses formats aujourd’hui dans le monde. Organisée par le programme de l'UNESCO sur la Gestion des transformations sociales (MOST), cette Journée est une initiative collaborative en faveur de sociétés plus inclusives, tolérantes et pacifiques.

Célébrée chaque troisième jeudi du mois de novembre, la Journée mondiale de la philosophie s’est inscrite cette année dans la lignée du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. En établissant la Journée mondiale de la philosophie en 2005, la Conférence générale de l’UNESCO avait souligné l’importance de cette discipline, en particulier pour les jeunes, en soulignant que « La philosophie est une discipline qui encourage la pensée critique et indépendante et qui est capable de travailler à une meilleure compréhension du monde et de promouvoir la société, la tolérance et la paix ».

La célébration de la Journée mondiale de la philosophie a bénéficié des contributions de nombreux partenaires qui ont permis d’en faire un succès :  PhiloJeunes, NPP (associé à la Chaire UNESCO de Philosophie avec les enfants), le Collège international de philosophie, l’Institut National de l’Audiovisuel, France Culture, la Représentation du Québec auprès de l’UNESCO, la Délégation permanente du Brésil auprès de l’UNESCO, l’Université Paris Sorbonne Lettres, la Commission nationale française pour l’UNESCO ou encore le Réseau International des femmes philosophes.