Article

L’UNESCO œuvre en partenariat avec l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste dans la lutte contre la déformation de l’Holocauste

25/01/2021

En partenariat avec l’UNESCO, l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA) publie de nouveaux principes directeurs à l’intention des décideurs politiques, afin de lutter contre la déformation de l’Holocauste.

La publication de ces principes directeurs précède une campagne en ligne conjointe visant à sensibiliser aux dangers que pose la déformation de l’Holocauste, en coopération avec l’IHRA, les Nations Unies et la Commission européenne. La campagne #ProtegeonsLesFaits permet aux décideurs politiques, à la société civile et aux individus de reconnaître et de lutter contre la déformation de l’Holocauste.

L’IHRA définit la négation de l’Holocauste comme étant toute tentative d’affirmer que l’Holocauste n’a pas eu lieu, tandis que la déformation de l’Holocauste justifie, minimise ou déforme l’histoire de l’Holocauste. En dénaturant et en déformant les faits et les preuves historiques, la négation et la déformation de l’Holocauste réhabilitent le national-socialisme et encouragent les idéologies antisémites et l’extrémisme violent. Comme toutes les formes d’antisémitisme, elles menacent les droits humains fondamentaux, sapent la cohésion sociale et peuvent motiver des crimes de haine.

Les principes directeurs intitulés « Reconnaître et contrer la déformation de l’Holocauste : recommandations à l’intention des responsables politiques et des décideurs » aident les décideurs politiques à reconnaître et à surveiller les formes de déformation de l’Holocauste et fournissent des outils et des stratégies pour contrer leur propagation dans la société et les médias sociaux. Par le biais de l’éducation et de programmes de formation et par le renforcement des institutions qui étudient et font de la recherche sur l’Holocauste, les États membres et la société civile peuvent répondre efficacement aux tentatives de déformer l’histoire.

Tout au long de l’année, la campagne Protégeons les faits sensibilisera le grand public aux dangers de la déformation de l’Holocauste. Elle renforcera sa capacité à identifier sa manifestation et fournira un kit d’outils, disponible en six langues, pour s’opposer à toutes les formes de déformation.

Les principes directeurs et la campagne mondiale sont lancés avant un débat en ligne sur la négation et la déformation de l’Holocauste qui aura lieu le 27 janvier, coorganisé par l’UNESCO, l’IHRA, les Nations Unies, et en partenariat avec CNN. Ce débat, qui s’inscrit dans le cadre d’une série d’événements marquant la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste, aura pour thème la menace que représente la déformation de l’Holocauste et des possibilités pour la communauté internationale de s’y attaquer et de la contrer.

L’UNESCO est un partenaire international permanent de l’IHRA. Leurs activités conjointes pour lutter contre la déformation de l’Holocauste s’appuient sur les programmes de l’UNESCO concernant l’enseignement de l’Holocauste, destinés à lutter contre l’antisémitisme par l’éducation. En savoir plus

 

 

Photo : Arolsen Archives / Greiner Napp