News

L'UNESCO organise un dialogue politique sur la préservation du patrimoine documentaire en péril

29/09/2020

L'UNESCO ambitionne d’élaborer un programme politique international pour la préservation numérique du patrimoine documentaire à travers un dialogue politique, prévu le 27 octobre 2020.

L’actuelle pandémie de COVID-19 a mis en évidence le besoin urgent d'un accès universel au patrimoine documentaire en tant que source de connaissances, d'autant plus que les institutions de la mémoire cherchent à rouvrir leurs portes au public sur le long terme. Parallèlement à ce besoin se trouve le quasi-manque de politiques habilitantes pour la préservation et l'accès aux patrimoine documentaire. Cette situation est encore exacerbée par la diminution des fonds disponibles pour les archives, les bibliothèques et les musées, augmentant ainsi le risque de perte permanente du patrimoine.

Dans ce contexte, l'UNESCO organise un dialogue politique en ligne entre les institutions de la mémoire et d'autres parties prenantes afin d'identifier les lacunes politiques dans la préservation numérique du patrimoine documentaire en péril. Ce faisant, l’Organisation cherche à élaborer un programme politique international pour la préservation numérique qui décrira les aspects culturels, économiques, technologiques et juridiques qui l’entourent.

Le dialogue politique aura lieu le 27 octobre 2020 via ZOOM et sera divisé en deux sessions à 8 h 00 HNEC et à 17 h 00 HNEC pour accueillir un public international dans différents fuseaux horaires. La première session abordera des questions sur l'identité culturelle et la durabilité, tandis que la seconde se concentrera sur la technologie et les cadres juridiques. Les participants peuvent utiliser le même lien d'inscription pour les deux sessions. L’ensemble de l’événement sera retransmis en direct sur la chaîne YouTube de l’UNESCO et pourra être visionné à tout moment.

Le panel d’intervenants comprendra des professionnels du patrimoine documentaire, des universitaires, des décideurs politiques et des technologues, entre autres. Chaque présentation sera suivie d'un bref dialogue entre les parties prenantes, avant d'ouvrir la discussion aux questions du public. Pour en savoir plus sur le dialogue, consultez le programme et la note conceptuelle.

La réunion abordera les questions politiques clés suivantes:

  • Vers un cadre d'évaluation des risques et de gestion des risques liés aux technologies analogiques et numériques obsolètes nécessaires à la lecture et à l'utilisation du contenu documentaire
  • Vers une politique internationale de gestion de la protection du contenu (par exemple, le droit d’auteur du contenu original et numérisé, la réplication et la diffusion du numérique né, etc.) du patrimoine documentaire national et mondial qui doit être préservé pour une accessibilité à long terme
  • Vers une politique internationale sur la gestion du cycle de vie et les licences des logiciels hérités nécessaires pour accéder aux artefacts numériques préservés.
  • Vers une politique internationale de protection et de conservation du matériel en ligne qui a une valeur historique et une utilisation contrôlée de ce matériel.
  • Vers un cadre et des lignes directrices pour évaluer l'importance du patrimoine documentaire et l'efficacité des pratiques et méthodes de préservation à long terme.
  • Vers un cadre de préparation aux urgences pour les institutions de mémoire. Cela comprend des stratégies visant à prendre des mesures de préservation numérique appropriées pour prévenir ou atténuer les effets de la destruction du patrimoine documentaire et autre patrimoine culturel ainsi que la préparation à protéger le contenu numérique contre les catastrophes naturelles, technologiques et socio-économiques.

Les résultats de la discussion seront présentés dans un rapport détaillant les messages clés et les recommandations politiques, qui alimenteront par la suite le 2e Forum politique mondial de la Mémoire du monde, prévu pour 2021, sur la réduction et la gestion des risques de catastrophe pour la préservation durable du patrimoine documentaire.

L'événement est associé à la célébration de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel et organisé par le programme Mémoire du monde de l'UNESCO par le biais du sous-comité de préservation du Comité consultatif international (CCI) du programme et en partenariat avec l'Information pour tous (IFAP), groupe de travail sur la préservation de l'information.

Pour plus d'information veuillez contacter: