News

L'UNESCO prépare une stratégie de renforcement des capacités pour la protection du patrimoine culturel subaquatique en Afrique

19/11/2020
11 - Sustainable Cities and Communities
14 - Life Below Water

Ancre de Notre-Dame du Mont Carmel, Salary Bay, Tuléar (Madagascar) © Arturo REY DA SILVA / UNESCO.

Le Bureau Régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est a lancé une étude documentaire et cartographique sur l'état actuel de la formation et de la recherche sur le patrimoine culturel subaquatique en Afrique. Cette étude servira de base à une stratégie de renforcement des capacités dans les domaines concernés, afin de soutenir les actions de protection de ce patrimoine régional.

Cette stratégie fait partie du projet de l'UNESCO «Renforcement des capacités et sensibilisation à la recherche sur le patrimoine culturel subaquatique en Afrique » (Building Capacity and Raising Awareness for Underwater Cultural Heritage Research in Africa), financé par le Fonds-en-dépôt japonais auprès de l'UNESCO.

Le patrimoine culturel subaquatique en Afrique est gravement menacé par les chasseurs de trésors, le développement industriel incontrôlé et le manque de surveillance. Ce projet vise à sensibiliser sur l'importance de sauvegarder ce patrimoine subaquatique vulnérable et à encourager les États membres de l'UNESCO à mettre en place des politiques solides pour la recherche, la gestion et la promotion du patrimoine culturel subaquatique dans la région Afrique.

L’étude documentaire et cartographique est réalisée dans le cadre de la Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, du programme pilote Priorité Afrique de l'UNESCO "Exploiter le pouvoir de la culture pour le développement durable et la paix dans un contexte d'intégration régionale", et conformément aux objectifs de développement durable des Nations Unies et à  l’Agenda 2063 de l'Union Africaine.

L'étude, dirigée par l'archéologue subaquatique et expert de l'UNESCO, M. Arturo Rey da Silva,  vise à évaluer les besoins et les capacités afin d'identifier les principaux domaines de formation et d'activités éducatives nécessaires pour atteindre les normes internationales en matière de gestion et de protection du patrimoine culturel subaquatique, conformément à la Convention de l'UNESCO de 2001 et à ses Règles.

Bien que les activités de formation prévues initialement pour ce projet aient été reportées à cause de la pandémie de la COVID-19, l'UNESCO prévoit de les réaliser en 2021 en même temps que diverses activités de sensibilisation. Ainsi, le Gouvernement du Kenya accueillera deux ateliers de formation à Mombasa pour des participants provenant de nombreux pays africains : Angola, Bénin, Comores, Djibouti, Erythrée, Kenya, Madagascar, Maurice, Mozambique, Namibie, Nigeria, Sénégal, Seychelles, Somalie, Soudan et Tanzanie. 

Tous les pays bénéficiaires de cette initiative régionale reconnaissent l'urgence de ces ateliers de formation et ils ont participé activement à leur préparation. Nous sommes reconnaissants au Gouvernement du Japon de soutenir ce projet essentiel de renforcement des capacités pour la protection du patrimoine culturel subaquatique en Afrique.

Mme Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice du Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est

Pour plus d'informations sur la Convention de l'UNESCO sur le patrimoine culturel subaquatique, veuillez consulter:

http://www.unesco.org/new/fr/culture/themes/underwater-cultural-heritage/2001-convention/

UNESCO Film: https://youtu.be/aoNV8tRVRqo