Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L'UNESCO reçoit le soutien des États membres pour l’adoption d’une nouvelle stratégie pour l'alphabétisation des jeunes et des adultes (2020-2025)

15 Novembre 2019

new-strategy-adult-youth-literacy.jpg

© UNESCO/Christelle Alix

Le 14 novembre 2019, lors de la 40e Conférence générale de l'UNESCO à Paris, les États membres ont convenu d'adopter une nouvelle Stratégie de l’UNESCO pour l’alphabétisation des jeunes et des adultes (2020-2025).

Pour le Secteur de l’éducation de l'UNESCO, constitué du siège de l’organisation, de ses instituts et de ses bureaux hors siège à travers le monde, cette Stratégie constituera un cadre directeur pour la promotion de l'alphabétisation des jeunes et des adultes dans les années à venir.

Identifiée par les États membres, les principaux partenaires et les experts en alphabétisation, par le biais de consultations, la nouvelle stratégie inclut quatre domaines stratégiques prioritaires :

  • Appui aux États membres pour l'élaboration de politiques et de stratégies nationales en matière d'alphabétisation ;
  • Réponse aux besoins d'apprentissage des groupes défavorisés, en particulier des femmes et des filles ;
  • Utilisation des technologies numériques pour élargir l'accès et améliorer les résultats d’apprentissage ;
  • Suivi des progrès et évaluation des compétences et des programmes d'alphabétisation.

La Stratégie facilitera le soutien ciblé apporté par l'UNESCO aux pays et aux populations qui se trouvent face aux plus grands défis du monde en matière d'alphabétisation. Il s'agit notamment, sans s'y limiter, des 29 pays membres de l’Alliance mondiale pour l’alphabétisation dans le cadre de l'apprentissage tout au long de la vie (GAL) qui est coordonnée par l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie. L'Alliance comprend 20 pays dont le taux d'alphabétisation des adultes est inférieur à 50 pour cent, et les pays E9, un consortium des 9 pays les plus peuplés qui abritent plus de la moitié de la population mondiale.

La Stratégie met également l'accent sur l'égalité entre les hommes et les femmes et elle répond aux besoins d'apprentissage des populations marginalisées, notamment des jeunes non scolarisés, des réfugiés, des migrants et des peuples autochtones qui font partie des 750 millions d'adultes à travers le monde qui ne possèdent pas les compétences de base en alphabétisation. La stratégie visera également à renforcer et à encourager la coopération entre ces pays dans un but de partage des bonnes pratiques pour la promotion de l'alphabétisation dans une perspective d'apprentissage tout au long de la vie.

La nouvelle stratégie s'inscrit dans l’Objectif de développement durable 4 (ODD4) et l’Agenda Éducation 2030, pour renforcer l’engagement politique et financier en faveur d’un accès égal et équitable à une éducation de qualité afin de ne laisser personne de côté.

Elle a été élaborée dans le cadre d'un processus inclusif et participatif auquel ont participé 80 États membres de l'UNESCO, de toutes les régions. En octobre, avant la Conférence générale, la Stratégie a reçu un soutien appuyé du Conseil exécutif de l'UNESCO.

La nouvelle Stratégie s'appuie sur les enseignements dégagés des initiatives et des stratégies précédentes, en particulier de la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation (DNUA, 2003 - 2012) et de l’Initiative pour l’alphabétisation de l’UNESCO : Savoir pour pouvoir (LIFE, 2006 - 2015), l'ancien cadre opérationnel de l'UNESCO pour la réalisation des visions et des objectifs de la DNUA.