News

L'UNESCO rejoint des banques de développement dans la Coalition sport pour le développement

12/11/2020
04 - Quality Education
05 - Gender Equality
16 - Peace, Justice and Strong Institutions

L'UNESCO a rejoint, en tant que membre fondateur, la Coalition sport pour le développement, une initiative menée par l'Agence française de développement (AFD) et plusieurs autres banques de développement, dont la Banque Ouest Africaine de Développement, l'Agence japonaise de coopération internationale, l'Association des Institutions nationales et de financement du développement des pays membres de la Banque islamique de développement (ADFIMI) et de l'Association latino-américaine des institutions de financement du développement, ainsi que des organisations de l'écosystème sportif telles que les Comités internationaux olympique et paralympique.

L’objectif de la Coalition sera de mobiliser des ressources pour des projets dans le domaine du sport, en optimisant son impact et de sa capacité à favoriser le développement et l’inclusion. L’adhésion de l’UNESCO reflète son rôle de premier plan au sein du système des Nations Unies dans le domaine du sport, avec son rôle d’organisateur de la Conférence mondiale des ministres du sport ; le Plan d’action de Kazan et la Convention antidopage. L'UNESCO apportera une expertise et des avis sur les normes, les politiques et les outils du sport pour le développement, et élaborera également des programmes concrets. Coordonnés par l'AFD, les membres de la Coalition mettront en place un groupe de travail pour déterminer une vision commune, des objectifs et un plan d'action.

Il s'agit d'une initiative majeure dans le monde du sport, en particulier dans le contexte actuel difficile à l'échelle mondiale. Le premier livrable concret de la Coalition est la plateforme sportencommun, une interface qui rassemble la demande et l'offre des initiatives du sport pour le développement avec un impact mesurable, en particulier pour les communautés vulnérables.

La Coalition arrive à un moment opportun car le sport peut nous aider à surmmonter la pandémie COVID-19, en apportant un soutien aux nombreuses communautés qui ont été touchées, en particulier les jeunes et les femmes. Le sport aidera non seulement à restaurer la santé et la résilience, mais aussi à construire des sociétés plus cohésives et pacifiques en diffusant les valeurs du sport, telles que l'empathie, le respect, la discipline, l’esprit sportif et le développement de l’esprit d’équipe.

Gabriela Ramos, Sous Directrice-générale de l’UNESCO pour les sciences sociales et humaines

La Coalition sport pour le développement a été lancée à l'occasion du Sommet Finance en Commun qui a réuni pour la première fois près de 450 banques publiques de développement nationales, régionales et internationales. Organisé les 11 et 12 novembre 2020 par l'Agence française de développement (AFD) dans le cadre du Forum de Paris sur la paix 2020, le Sommet a spécifiquement dédié un événement de haut-niveau au pouvoir du sport pour contribuer aux objectifs de développement durable. Cet événement a vu la participation de plusieurs panélistes tels que M. Rémy Rioux, Directeur général de l'AFD ; M. Tony Estanguet, Président de Paris 2024 ; Mme Tanja Gönner, Présidente du conseil d'administration de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) ; M. Serge Ekué, Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) ; Mme Marie Sallois-Dembreville, Directrice du développement corporatif et durable du Comité international olympique (CIO) ; M. Amadou Gallo Fall, Vice-président et Directeur général de la Basket Africa League ; M. Andrew Parsons, Président du Comité international paralympique (IPC) ; et Mme Gabriela Ramos pour l'UNESCO.