News

L’UNESCO rejoint les engagements pris pour renforcer l’enseignement mondial de l’Holocauste lors du Forum international de Malmö

20/10/2021

Tandis que nous entrons dans une nouvelle ère du souvenir dans un monde où les survivants de l’Holocauste sont de moins en moins nombreux, l’UNESCO s’est jointe aux dirigeants mondiaux réunis le 13 octobre à l’occasion du Forum international de Malmö, en Suède, pour renouveler son engagement en faveur du renforcement de la mémoire et de l’enseignement de l’Holocauste tout en luttant contre l’antisémitisme.

Convoqué par le Premier ministre suédois Stefan Löfven, le Forum a réuni des chefs d’État et de gouvernement, des organisations internationales et des plates-formes de médias sociaux dans le but de contrer la montée de l’antisémitisme en ligne et de défendre l’histoire de l’Holocauste contre les tentatives de négation et de déformation de ses faits fondamentaux.

L’UNESCO a pris l’engagement de promouvoir l’enseignement de l’Holocauste à l’échelle mondiale en tant que moyen d’affronter les passés violents et de contribuer à la prévention des génocides. Cet engagement comprend notamment l’extension de son programme international conjoint avec le Musée Mémorial de l’Holocauste des États-Unis qui œuvre à développer des initiatives dans les pays du monde où l’enseignement de l’Holocauste n’a pas encore été institutionnalisé.

L’UNESCO s’est également engagée à renforcer son engagement dans la lutte contre la montée alarmante de l’antisémitisme, des discours de haine et d’autres formes d’intolérance et de discrimination, et à fournir aux écoles et aux éducateurs les outils nécessaires pour contrer toutes les formes d’antisémitisme contemporain, en s’appuyant sur des conseils et une formation élaborés conjointement avec le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH) de l’OSCE.

En partenariat avec l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), l’UNESCO s’est également engagée à lutter contre la montée de la négation et de la déformation de l’Holocauste – formes virulentes de l’antisémitisme contemporain – en développant des ressources et des formations pour aider les éducateurs, les décideurs, les fonctionnaires et les journalistes à lutter contre la déformation de l’Holocauste dans leurs professions respectives.

Le projet s’appuiera sur une étude conjointe des Nations Unies et de l’UNESCO et sur des ressources éducatives qui examineront les manifestations de la déformation de l’Holocauste dans les médias sociaux, développées en partenariat avec le Congrès juif mondial.

« La négation et la déformation de l’Holocauste sont le reflet d’une tendance mondiale inquiétante où la discrimination et les discours de haine contre les communautés et les individus juifs s’accentuent, que nous devons contrer » a déclaré Stefania Giannini, Sous-Directrice générale de l’éducation de l’UNESCO, lors du Forum.

« Nous devons exploiter pleinement le pouvoir de l’éducation dans la lutte contre l’antisémitisme, en renforçant les capacités des éducateurs, des chefs d’établissement et des jeunes à identifier l’antisémitisme et à y riposter, et en développant des ressources éducatives qui expliquent l’impact de l’antisémitisme sur les communautés juives. »