Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L'UNESCO réunit experts et artistes au Château de Chambord en soutien à la ville de Mossoul

19 Juin 2019

infocus_old_mosul_04.jpg

© UNESCO/G. Fontana

Le 26 juin, l’UNESCO, l’Université des Nations Unies et le Domaine national de Chambord (France), organiseront un événement international en solidarité avec les communautés de Mossoul qui travaillent à reconstruire la ville et son tissu social, à revitaliser la vie culturelle et à rebâtir les monuments détruits par l’Organisation Etat Islamique.

Cet événement est organisé dans le cadre du projet mené par l'UNESCO « Faire revivre l’esprit de Mossoul », et rassemblera des experts, des artistes et des journalistes mobilisés pour l’avenir de la ville. Leurs témoignages contribueront à façonner les initiatives sur le terrain.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, ouvrira la conférence à 11 heures, en compagnie de Jean d’Haussonville, directeur du château de Chambord, et de David Malone, recteur de l’Université des Nations Unies. Daniel Rondeau, écrivain français, ancien diplomate et membre de l'Académie française, interviendra également à l'ouverture. Le père Najib Mikhael Moussa, archevêque de Mossoul depuis 2018, témoignera du sauvetage des manuscrits anciens et mettra en lumière le rôle clé joué par les communautés locales dans le redressement de la ville.

Parmi les autres intervenants figurent notamment Dominique Charpin, assyriologue du Collège de France, Susana Abdul Majid, actrice d'origine iraquienne qui a interprété la pièce de théâtre Oreste dans les rues de Mossoul, ainsi que de jeunes habitants de Mossoul qui ont risqué leur vie pour informer le monde sur la situation à Mossoul durant l'occupation. Les Ambassadeurs et Délégués permanents auprès de l’UNESCO participeront à la réunion, avec de jeunes chercheurs et universitaires en études mésopotamiennes, en histoire de l’art et en sciences politiques, des artistes, écrivains, musiciens et acteurs de théâtre, et de jeunes représentants de la société civile.

Cet événement vise à perpétuer l’esprit qui motiva l'appel de l’UNESCO lancé en 1960 pour sauver les temples d'Abou Simbel et les anciens monuments de la Haute-Égypte, ainsi que des campagnes de sauvegarde mondiales du patrimoine culturel. Cet événement s’inscrit également dans le cadre des célébrations du 500e anniversaire du début de la construction du château de Chambord, et soulignera l’importance de Mossoul comme symbole vivant de la diversité historique de l’Iraq, de sa résilience actuelle en réponse à la haine criminelle et la violence de l’extrémisme.

 

****

Le transport sera assuré entre l'UNESCO et Chambord pour les journalistes qui souhaiteraient couvrir l'événement.

****

Contact média : Laetitia Kaci – l.kaci@unesco.org  tel: + 33145681772