Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L’UNESCO soutien le Mali dans l’élaboration d’une Politique Nationale des Enseignants.

24 Octobre 2018

Bamako, 19 Octobre 2018-La Commission Thématique sur la Question Enseignante (CTQE) du cadre partenarial des partenaires en éducation et l’UNESCO ont organisé du 17 au 19 Octobre 2018, un atelier d’induction à l’élaboration d’une politique nationale des enseignants au Mali dont les objectifs étaient de renforcer les capacités des acteurs de l’éducation en se basant sur le guide de l’IICBA et sur les constats et recommandations de l’étude diagnostique de 2015 et de mettre en place une équipe technique nationale.

Présidé par le Secrétaire Général du Ministère de l’Education Nationale (MEN), M. Kinane AG GADEDA, avec à ses côtés, le Représentant de l’UNESCO au Mali, M. Hervé Huot-Marchand, l’atelier a regroupé des membres de la Commission Thématique sur la Question Enseignante (CTQE),  de l'Institut International de l’UNESCO pour le Renforcement des Capacités en Afrique (IICBA), des acteurs nationaux du secteur de l’éducation et de la fomation.  Au cours des trois jours de travaux, il s’agissait d’Analyser les constats et les recommandations de l’étude diagnostique sur la question enseignante en vue d’identifier les actions prioritaires à entreprendre pour le développement de la profession enseignante et renforcer les capacités des acteurs sur la méthodologie d’élaboration de la politique enseignante et sur ses enjeux. 

Pour M. Hervé Huot-Marchand, cet atelier est une suite de l’atelier de Mai 2018 qui a permis d’identifier les besoins en termes de documents de politique et de stratégie pour le développement de la profession enseignante. Selon lui, cet atelier ne vise pas seulement à renforcer les capacités des acteurs de l’éducation en se basant sur le guide de l’IICBA et sur les constats et recommandations de l’étude diagnostique de 2015, mais aussi, elle offre l’occasion de mettre en place une équipe technique nationale qui sera chargée de l’élaboration du document de politique. Un document de politique qui selon lui, permettra de pallier la pluralité de documents de politique existants au Mali et contribuera à l’atteinte de l’Objectif de Développement Durable (ODD) 4 de l’Agenda 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Pour M. Kinane AG GADEDA, la question enseignante est au cœur des enjeux actuels du secteur de l’éducation, car elle constitue le moteur du système éducatif.  Les enseignants méritent toute notre attention et les politiques et stratégies à améliorer leur situation doivent être pensées comme des priorités. Il a ensuite signalé que la politique enseignante nécessite d’être redynamisé et doit impérativement gagner en lisibilité et en efficacité au Mali.

 Les sessions en plénière et les travaux de groupe ont permis aux participants de mettre en exergue les aspects de d formation initiale et continue des Enseignants, de mise en place d’une politique de recrutement et d’affectation, de gestion des progressions de carrières, d’amélioration de la qualité de formation, d’intégration des Enseignants du secteur non formel, etc. A la fin de l’atelier, un dispositif de suivi a été établi en vue de la finalisation et de la consolidation des productions. L’étude diagnostique sur la question enseignante est mise à jour à la lumière de l’ODD 4 et des dynamiques au niveau national ; une liste de membres de l’Équipe Technique Nationale (ETN) qui aura la tâche de clarifier chacune des priorités définies dans les travaux de groupe, a été proposée et une feuille de route des activités d’élaboration de la politique a été validée dont l’organisation d’un atelier de dialogue social auquel  les syndicats d’enseignants, les Organisations de la Société Civile et le Ministère des prendront part. Enfin, il est attendu un draft de la politique nationale des Enseignants au Mali en juin 2019.

Lien Flickr: https://www.flickr.com/photos/masterpro1-emp/albums/72157674638677528