Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La lutte contre le trafic illicite de biens culturels, les succès des Carabiniers

22 Octobre 2019

-expo_carabiniers_5.jpg

Luis Abad
© UNESCO

L’adoption de la Convention de l’UNESCO concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels en 1970 a insufflé un élan à l’action de l'UNESCO dans la lutte contre le trafic illicite et le retour des objets culturels volés aux côtés de ses États-membres et partenaires. Les Carabiniers - police italienne spécialisée dans le patrimoine culturel, sont un partenaire de longue date de l’UNESCO. L’UNESCO était donc heureuse d'accueillir en octobre 2019, à son Siège, l'exposition Trésors retrouvés : Une exposition d'œuvres d'art uniques volées ou exportées illégalement et récupérées par les Carabiniers italiens. Cette exposition unique en son genre retrace 50 ans de recherche, de coopération et de restitution de biens culturels par le commandement des Carabiniers à travers le monde.

Dans son discours inaugural, la Directrice générale de l'UNESCO, Mme Audrey Azoulay, a souligné l'importance de la coopération internationale et la complémentarité du travail de la Convention de 1970 et du Commandement des Carabiniers. Cette exposition, organisée par la Délégation italienne auprès de l'UNESCO, nous a rappelé que les gouvernements et les citoyens sont les premiers acteurs de la sauvegarde, de la restauration et de la promotion de notre patrimoine culturel. En instaurant une gouvernance culturelle holistique, la Convention de 1970 prévoit des activités de sensibilisation et de renforcement des capacités pour le marché de l'art, les forces de police, les douanes, les autorités judiciaires, les musées et le grand public, et l'exposition a souligné un certain nombre de bonnes pratiques qui peuvent être suivies.

L'exposition a présenté des exemples de réussite d'objets culturels précieux qui ont été volés, retrouvés et renvoyés dans leur pays d'origine. Le public s’est informé, par exemple, sur la peinture siècle Leda et le Cygne datant du XVIe siècle, attribuée à Lelio Orsi, retrouvée à New York en 2012 ; ou sur une sculpture en bronze de 360-340 avant J.-C., volée en 1943 et retrouvée par les Carabiniers en 2019 en Suisse, parmi d'autres exemples.