Press release

Mexique : la Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre de la journaliste María Elena Ferral

07/04/2020

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné le meurtre de la journaliste María Elena Ferral, mortellement blessée par balles le 30 mars dernier en plein centre de la localité de Papantla et qui a succombé quelques heures plus tard à l’hôpital de la ville voisine de Poza Rica dans l’État mexicain de Veracruz. Il s’agit du deuxième assassinat de journaliste en moins d’un an dans cet État.

« Je dénonce l’assassinat de la journaliste María Elena Ferral », a-t-elle déclaré. « Je suis convaincue que les autorités conduiront une enquête approfondie dans cette affaire afin de traduire les auteurs en justice. La censure par les armes porte atteinte au droit fondamental à la liberté d’expression et ne doit pas demeurer impunie ».

María Elena Ferral avait reçu des menaces pour son activité journalistique et en avait informé la Commission mexicaine d’écoute et de protection des journalistes (CEAPP - Comisión Estatal para la Atención y Protección de los Periodistas). Elle collaborait à plusieurs organes de presse locaux dont le journal Diario de Xalapa et le site Veracruz Quinto Poder dont elle était une des fondatrices.

 

L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

****

Pour plus d’informations : l’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

Contact médias : Guilherme Canela De Souza Godoi, g.godoi@unesco.org