News

Mise en œuvre de la recommandation sur les REL au Sahel : vers un plan d’action

02/12/2020
04 - Quality Education

En collaboration avec OER Africa, l’UNESCO a organisé ce lundi 30 novembre 2020 la deuxième consultation en ligne dans le cadre de son initiative visant à soutenir les pays du Sahel, notamment le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Sénégal dans la mise en œuvre de la recommandation de l’UNESCO sur les REL.

C’est une trentaine de points focaux, représentants les ministères sectoriels, les institutions publiques et privées d’enseignement, les commissions nationales pour l’UNESCO et quelques organisations de la société civile, qui ont pris part aux travaux de la deuxième consultation sur la mise en œuvre de la Recommandation sur les Ressources Educatives Libres au Sahel. La session avait pour principal objectif la formulation d’un plan d’action pour l’appropriation et la mise en œuvre de la Recommandation sur les REL au Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal.

Menée par l’UNESCO en collaboration avec OER Africa, la rencontre fait suite à celle organisée le 25 novembre 2020 (https://fr.unesco.org/news/recommandation-rel-avancee-sa-mise-oeuvre-au-sahel) qui portait sur l’état des lieux du développement et de l’appropriation des REL au Sahel. A travers cette consultation, l’UNESCO entend développer de manière participative un plan d’action qui réponde aux contextes et priorités de chaque pays en vue d’une mise en œuvre efficace de ladite recommandation.

Les participants, au cours de travaux, ont longuement échangé sur quatre domaines d’action à savoir : le renforcement des capacités des parties prenantes pour la création, l’accès, l’utilisation, l’adaptation et la distribution des REL ; l’élaboration de politique de soutien aux REL ; la promotion des REL de qualité qui soient inclusives et équitables ; et la création de modèles de soutenabilité des REL.

Pour chacun des domaines d’action, un certain nombre d’interventions ont été préconisées par les participants. Celles-ci portent entre autres sur : la sensibilisation des décideurs sur non seulement l’importance des REL mais aussi leur contribution à l’atteinte des objectifs nationaux de formation, d’apprentissage et d’éducation. Il a aussi été question de mutualiser les bonnes pratiques ainsi que les ressources éducatives libres destinées développement continu des compétences des enseignants et enseignantes. De même, pour satisfaire l’exigence d’accessibilité et voire de qualité, il a été proposé une intervention pour la mise en place de plateformes numériques de partage des REL et le renforcement de celles existantes au niveau national ou régional.

En matière de modèle de soutenabilité des REL, il convient, selon les participants, de concevoir des mécanismes de valorisation des acteurs et actrices contribuant à la création ou l’adaptation des REL. Enfin, la liberté d’adaptation conférée aux REL est une opportunité à saisir pour la production des REL multilingues.

En matière de stratégie de mise en œuvre, les participants ont fortement recommandé la complémentarité avec les initiatives déjà en cours au sein de chaque pays et se sont engagés à contribuer à la cartographie des différentes activités et bonnes pratiques en matière de production de REL de qualité, inclusives et équitables.

Le plan d’action en cours de finalisation devrait connaître un début de mise en œuvre dès le premier trimestre 2021, suivant la stratégie globale de l’Organisation pour le renforcement des capacités et l'appui au développement de politiques pour les REL.