News

Le Mozambique lance un nouveau plan d’éducation sur dix ans

25/02/2021

Le Mozambique, avec le soutien de l’UNESCO – par le biais de son Programme de développement des capacités pour l’éducation (CapED) –, du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) et d’autres partenaires, a élaboré son nouveau Plan sectoriel pour l’éducation 2020-2029, qui orientera le système éducatif du pays pendant les dix années à venir.

Ce plan a pour objet de définir la vision à long terme du gouvernement, qui entend établir un système transparent, participatif et efficace pour améliorer la qualité et l’équité dans l’éducation.

Maintenant que le Plan a été approuvé, reste à en engager la mise en œuvre. Pour que celle-ci soit couronnée de succès, le pays doit disposer des capacités requises. Le gouvernement du Mozambique, déterminé à rendre justice à son Plan, a sollicité l’assistance de l’UNESCO pour en assurer la diffusion.

La diffusion du Plan vise à garantir une participation harmonisée et plus efficace des acteurs à la phase de mise en œuvre et à les y préparer. Pour ce faire, il convient de faire connaître à l’ensemble des parties prenantes du système éducatif, du personnel du niveau central aux enseignants et parents, la vision et les priorités du Plan pour les dix prochaines années et ce qu’ils doivent faire pour en assurer le succès.

Le Programme CapED a aidé le gouvernement en élaborant une stratégie de diffusion expliquant comment faire circuler efficacement les informations sur le Plan par divers canaux, tels que séminaires, brochures, affiches, sites Internet et médias sociaux, et adapter des messages précis à chaque public cible afin d’accroître l’inclusion et l’engagement. Les radios locales joueront également un rôle crucial pour atteindre le plus de personnes possible, car les messages seront traduits dans les langues locales. Certains sujets, comme la lutte contre le décrochage scolaire, seront traités de façon prioritaire par le biais de campagnes de communication spécifiques.

La diffusion et la mise en œuvre du Plan seront des tâches beaucoup plus complexes que son élaboration. En effet, la conception du Plan a nécessité de coordonner le processus de consultation, mais la diffusion et la mise en œuvre impliquent un nombre d’acteurs bien supérieur au niveau décentralisé, dans tout le pays. En plus du niveau central, les organes décentralisés qui coordonneront la diffusion et la mise en œuvre seront les provinces, les districts et, enfin, les établissements scolaires.

Afin de renforcer les capacités au niveau décentralisé, le Programme CapED a organisé un atelier qui a réuni deux gestionnaires de chacune des 11 directions provinciales de l’éducation du pays ainsi que des représentants du gouvernement central. Cette manifestation, qui a eu lieu dans la Province de Maputo les 27 et 28 janvier 2021, visait à établir une communication et une harmonisation entre les échelons central et provincial, de façon que le personnel de l’échelon provincial soit impliqué et connaisse dès le début les plans de l’échelon central.

Pendant cet atelier, les participants se sont familiarisés avec les grandes lignes du Plan et ont été formés à la mise en œuvre de la stratégie de diffusion à leur niveau, par le biais d’activités à adapter aux réalités de leurs provinces respectives. Un autre résultat important a été le travail collectif réalisé par le personnel provincial pour planifier la formation des équipes des provinces, districts et établissements scolaires qui seront chargées de conduire la diffusion, puis la mise en œuvre des activités à leur niveau.

« [L’atelier] a été un moment d’échange d’expériences entre les provinces sur la diffusion du Plan », a déclaré Raquelija Jorge, Directrice de la planification au sein de la Direction provinciale de l’éducation, qui a participé à la manifestation.

 

Après l’atelier, les gestionnaires provinciaux transmettront leurs connaissances sur le Plan et la stratégie de diffusion aux nouvelles équipes des provinces, districts et établissements scolaires. Ensuite, conformément à la stratégie, des outils de communication tels que brochures et affiches seront créés et diffusés, des contenus tels que vidéos et interviews produits pour être relayés par les médias, et des séminaires régionaux, provinciaux et de district organisés pour expliquer le rôle des parties prenantes dans le processus de diffusion.

Les principales stratégies et priorités du Plan, une fois communiquées lors de la phase de diffusion, viendront éclairer la mise au point des plans annuels des districts et des établissements scolaires, qui donneront le véritable coup d’envoi de la mise en œuvre du Plan.

 

Top photo: Doctoresa/Shutterstock.com