Press release

NOTE D’INFORMATION: L’UNESCO et les Ministères en charge de l’éducation au Cameroun évaluent leur apport à la mise en place du système de continuité pédagogique et recensent les leçons apprises.

11/12/2020

Yaoundé, le 10 décembre 2020 : Un atelier d’évaluation finale, de capitalisation et de pérennisation des leçons apprises de la mise en œuvre du projet intitulé ECW2 (Education Cannot Wait) se tient les 10 et 11 décembre à Douala. Cette rencontre intervient dans le cadre de la riposte d’urgence du Bureau Régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale contre la Covid-19 au Cameroun.

 

En effet, l’UNESCO en collaboration avec les Ministères du secteur de l’éducation et de la formation a mis en œuvre la deuxième phase du projet ECW, dans l’optique de préserver la continuité éducative dans un environnement d’apprentissage sain et sécurisé.

 

L’atelier d’évaluation interne et de capitalisation des leçons apprises de l’exécution du projet regroupera les spécialistes de l’éducation de l’UNESCO, les Points Focaux de l’Enseignement à Distance des Ministères de l’Education de base et des enseignements secondaires, ainsi que les responsables des centres communautaires d’apprentissage partenaires du projet ECW dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

 

Les travaux visent d’une part à déterminer les forces et les faiblesses des approches, outils et techniques de mise en œuvre ainsi qu’à définir les bonnes pratiques et leçons apprises d’autre part. Les écarts identifiés permettront par la suite de formuler des recommandations et des perspectives de pérennisation et/ou de duplication de l’expérience.

 

En outre, l’interruption de l’apprentissage/éducation en présentiel, l’une des mesures restrictives du Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de la COVID-19 au Cameroun, a affecté la scolarisation de 7,2 millions d’élèves et étudiants dont environ 4,5 millions d’enfants du primaire avec 47% de filles.

 

Cet état de fait vient davantage mettre en évidence la nécessité et l’opportunité d’une réflexion autour de la résilience des systèmes éducatifs. Dans cette perspective, le projet ECW2 y aura contribué afin de garantir la continuité de l’enseignement tant en période de crise qu'en contexte de paix tout en veillant sur l’équité et l’inclusion en faveur des plus vulnérables.

 

Contact médias :   Elisabeth Laure Njipwo : 

, +237 691 92 62 92