News

Un nouveau Musée National à Rio de Janeiro renaît de ses cendres

10/03/2021
17 - Partnerships for the Goals

La restauration et la reconstruction du Paço de São Cristóvão visent à intégrer le musée dans la communauté environnante.

À la suite de l'incendie dévastateur qui a ravagé le Musée National de Rio de Janeiro en 2018, détruisant une grande partie de l'intérieur du palais et de sa précieuse collection, l'UNESCO, par l'intermédiaire de son bureau à Brasilia, a travaillé sur le terrain pour soutenir sa restauration.

L'UNESCO et le projet Museu Nacional Vive, à l'issue d'un processus d'appel d'offres et de sélection impliquant des spécialistes renommés de l'architecture, du patrimoine culturel, de l'ingénierie et de la muséologie, ont choisi le consortium H+F Arquitetos e Atelier de Arquitetura e Desenho Urbano pour la conception architecturale et la restauration du nouveau musée.

« Je salue avec enthousiasme ce premier pas décisif vers la reconstruction et la restauration du Musée national, une institution muséologique, scientifique, éducative et culturelle de grande valeur pour l'Amérique latine et le monde »

Ernesto Ottone R., Sous-Directeur général de la Culture à l'UNESCO.

L'initiative vise à rendre à la communauté un musée d’importance internationale et culturelle entièrement restauré, conformément à la recommandation de l'UNESCO concernant la protection et la promotion des musées et des collections, leur diversité et leur rôle dans la société (2015).

 

« À l'heure où le monde connaît une crise sans précédent, la recherche de solutions conjointes et innovantes est impérative pour ouvrir le Musée National au public le plus rapidement possible »

Marlova Jovchelovitch Noleto, Directrice et Représentante de l'UNESCO au Brésil.

L'architecte Pablo Hereñú, qui coordonnera le développement du projet nommé consortium H+F Arquitetos e Atelier de Arquitetura e Desenho Urbano, déclare :

 

« Nous sommes profondément engagés et enthousiastes pour ce projet qui vise à restaurer non seulement le Paço de São Cristóvão, mais aussi les espaces qui l'entourent, en élargissant l'intégration du musée avec la Quinta da Boa Vista et en organisant un environnement plus articulé et inclusif. »

Pablo Hereñú, architecte.

Le bâtiment, rattaché au palais, disposera également d'un auditorium et de salles de réserve administratives et techniques.

Cette avancée majeure fait suite aux missions d'experts soutenues par le Fonds d'Urgence pour le Patrimoine de l'UNESCO après l'incendie de 2018, ainsi qu'aux efforts conjoints de plusieurs partenaires, dirigés par l'UNESCO et assistés par le Centre International d'Etudes pour la Conservation et la Restauration des Biens Culturels (ICCROM) et le gouvernement allemand.

Le Musée National Vit

Le projet "Museu Nacional Vive" ("Le Musée National Vit"), créé l'année dernière, est le résultat d'un accord de coopération technique entre l'UNESCO, l'Université Fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ), l'Instituto Cultural Vale et la Banque Nationale Brésilienne pour le Développement Economique et Social (BNDES). Travaillant au développement de la nouvelle muséographie du Musée National, le projet couvre la reconstruction du Palais São Cristóvão et de son bâtiment annexe, la rénovation de la Bibliothèque Centrale, la création d'un nouveau campus universitaire et l'apport de nouvelles expositions au Musée National. Pour l'architecture et la conception de la restauration, le projet Museu Nacional Vive investira 2 695 212,50 R$ (BRL) provenant de deux projets de coopération technique avec l'UNESCO. Le processus d'élaboration du projet comptera sur la collaboration d'institutions compétentes telles que l'Institut National du Patrimoine Historique et Artistique (IPHAN), l'organisme responsable du patrimoine classé en 1938, ainsi qu'avec les entités techniques du musée et de l'université.

Le "Museu Nacional Vive" est parrainé par Vale, Bradesco, BNDES, et soutenu par le Ministère de l'Education (MEC) et l'Assemblée Législative de l'État de Rio de Janeiro (Alerj), avec le partenariat d'institutions telles que l'Associação Amigos do Museu Nacional (SAMN).