News

Nouvel outil électronique pour une éducation complète à la sexualité de qualité

09/04/2021

Plus que jamais, les pays reconnaissent l'importance de faire en sorte que les jeunes disposent des connaissances et des compétences dont ils ont besoin pour faire des choix éclairés dans la vie. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, il y a un risque accru de problèmes concernant la santé physique et mentale, d'activité sexuelle forcée ou non planifiée, de grossesses précoces et non désirées et d'infections sexuellement transmissibles, y compris le VIH.

L'accès aux programmes d’éducation complète à la sexualité (ECS) est essentiel. L’ECS procure aux jeunes les connaissances, les compétences et les attitudes nécessaires pour acquérir et entretenir des relations positives et saines et pour se protéger contre les situations à risque. Elle leur donne les moyens de traiter les autres avec respect et dignité dès leur plus jeune âge, d'apprendre à réfléchir à ce qui est juste et sans danger pour eux et de savoir éviter la coercition, les infections sexuellement transmissibles, en particulier le VIH, ainsi que les grossesses précoces et non désirées. En les éduquant à leur propre corps, elle préserve les enfants des abus. L’ECS suit le rythme de développement des enfants et des jeunes au fil des ans, tandis que leur rôle évolue au sein de leurs collectivités. Il s'agit d'un parcours d'apprentissage tout au long de la vie qui s'appuie sur les connaissances, les attitudes, les valeurs, les compétences existantes.

Pour faciliter l'élaboration de programmes d’ECS de qualité dans les écoles, l'UNESCO a publié un outil électronique destiné aux décideurs politiques, aux éducateurs et aux concepteurs de programmes d’enseignement. Cet outil connu sous l’acronyme SERAT – Outil d’examen et d’évaluation de l’éducation à la sexualité – a été créé sous Excel et il permet d’examiner les programmes d’ECS en se basant sur des constatations factuelles et sur les bonnes pratiques internationales. Il évalue la pertinence du programme d’ECS en fonction du contexte du pays et de ses priorités en matière de santé sexuelle et reproductive et il présente les forces et les faiblesses pour indiquer des voies d’amélioration. Il vise également à stimuler le débat et à renforcer le plaidoyer par la production de données accessibles à différents publics.

Joanna Herat, Chef d'équipe à la section Santé et éducation à l'UNESCO, a déclaré que bien que l'outil électronique SERAT existe depuis de nombreuses années et soit utilisé dans plus de 20 pays pour aider à orienter les décisions concernant la qualité des programmes nationaux d’ECS, il était temps de faire le point sur la révision des Principes directeurs internationaux des Nations Unies sur l’éducation sexuelle.

« Bien que le SERAT soit un outil extrêmement pratique pour les décideurs politiques, leur permettant de prendre des décisions fondées sur des données probantes, concernant les méthodes et les investissements à réaliser pour une ECS offrant qualité et impact, il est aussi formidablement important pour les jeunes à travers le monde. Cela signifie que l’on peut mesurer les programmes d’ECS par rapport à des normes internationales, tout en laissant une place à des nuances contextuelles, et il permet aux programmes nationaux d’être améliorés » a déclaré Mme Herat.

« Si tous les jeunes avaient accès à des programmes mesurés périodiquement avec l’outil SERAT, nous pourrions arriver rapidement à un scénario où davantage d'apprenants recevraient une éducation complète à la sexualité de qualité répondant à leurs besoins. »

Dimitri Sanga, Directeur du Bureau régional multisectoriel de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Ouest à Dakar, au Sénégal, s'est félicité de la révision de l'outil électronique SERAT. « Initialement, le Bureau de Dakar a développé le SERAT pour analyser les programmes d’éducation complète à la sexualité dans quelques pays d'Afrique de l'Ouest et centrale. Le Bureau a été ravi de voir l'outil utilisé dans toute l'Afrique et sur d'autres continents, et de pouvoir coordonner la révision qui a conduit à la version 2020 » a déclaré M. Sanga. 

L'outil électronique examine le contexte juridique et politique de l’ECS, les objectifs et les principes servant à la conception du programme d’ECS, et il passe en revue les programmes d’enseignement destinés aux groupes d'âge de 5 – 8 ans, 9 – 12 ans, 12 – 15 ans et 15 – 19 ans, conformément à l'édition révisée des Principes directeurs internationaux des Nations Unies sur l'éducation sexuelle. L'intégration de l’ECS dans le programme d’enseignement national ou des États est envisagée, ainsi que les approches d'enseignement et d'apprentissage, et l'environnement d'apprentissage dans son ensemble.

 

Photo: Charmedlightph/Shutterstock.com