Une nouvelle feuille de route des stratégies et des outils pour assurer une éducation de qualité pour tous

06 Décembre 2017

Le nouveau rapport de l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) propose une feuille de route des stratégies et des outils pour aider les pays à produire les données indispensables sur l’éducation. Le Rapport sur les données de l’ODD 4 présente les défis en matière de mesure autour de la poursuite de l’Objectif de développement durable 4 : une éducation de qualité pour chaque enfant d’ici 2030. L’édition de cette année, intitulée Le facteur qualité : renforcer les données nationales pour le suivi de l’Objectif de développement durable 4 met l’accent sur le fait que la qualité des données constitue le fondement d’un suivi efficace.

Silvia Montoya, directrice de l’ISU, indique que « des données plus nombreuses et de meilleure qualité sont indispensables si le monde veut tenir sa promesse d’offrir une éducation de qualité à chaque enfant. Les Objectifs de développement durable, par leur accent sur l’inclusion et l’équité, nous obligent à regarder beaucoup plus loin que les moyennes nationales et régionales pour veiller à ce qu’aucun enfant ne soit laissé pour compte, si bien que les pays sont désormais soumis à une pression sans précédent pour fournir et utiliser des données plus nombreuses et de meilleure qualité ».

Selon le rapport, moins de la moitié (47 %) des données nécessaires pour le suivi des progrès accomplis vers la réalisation de l’ODD 4 sont actuellement disponibles. Les données disponibles brossent un tableau sombre de la qualité de l’éducation : le nombre d’enfants et d’adolescents incapables d’atteindre les seuils minimaux de compétence en lecture et en mathématiques est estimé à 617 millions – un signal clair de la crise de l’apprentissage actuelle.

Le rapport soutient que les capacités statistiques de la plupart des pays ont atteint leur point de rupture. « Le rapport montre de quelle manière nous pouvons soutenir les pays et tirer pleinement parti du pouvoir des données pour assurer une éducation de qualité de façon à ne laisser personne pour compte », déclare Sylvia Montoya. 

L’ISU a élaboré des outils et des stratégies permettant aux pays de produire leurs propres données de qualité et d’aider les bailleurs de fonds à affecter des ressources aux approches stratégiques qui marchent. Ces ressources s’appuient sur la longue expérience que l’ISU a acquise en travaillant directement avec les pays et sur son mandat en tant que source officielle des données, des normes et des méthodologies vers la réalisation de l’ODD 4. Les outils de développement des capacités de l’Institut couvrent trois principaux domaines :

  • Les outils de cartographie pour aider les pays à identifier les sources potentielles de données entre les ministères et les instituts nationaux de la statistique, identifier les lacunes et trouver des possibilités potentielles pour le suivi de l’ODD 4 en intégrant différentes bases de données, en améliorant les instruments existants pour recueillir des données supplémentaires, et en produisant des données ventilées.
  • Les outils d’évaluation de la qualité des données pour évaluer et renforcer les processus au moyen desquels les pays utilisent différents types de données, notamment les registres administratifs, les enquêtes auprès des ménages, les évaluations de l’apprentissage et les renseignements sur les dépenses.
  • Les manuels, les lignes directrices et les codes de pratiques pour appuyer la production des données sur l’éducation afin de fournir aux décideurs politiques nationaux les données factuelles dont ils ont besoin pour planifier et suivre la performance de leurs systèmes éducatifs et les progrès vers la réalisation des cibles de l’ODD 4.

Sources connexes :