Nouvelle publication : la Génération égalité commence par l’éducation des adolescentes

28/10/2020

« Ma vision est de contribuer à la naissance d’une nouvelle génération de jeunes filles qui soient des parties prenantes du développement. Des filles qui aient accès à des possibilités d’apprentissage et à l’éducation à la santé sexuelle pour prendre des décisions et évoluer en bonne santé, des filles qui se battent pour concrétiser leurs rêves et qui s’attaquent aux inégalités » a déclaré Chanceline, une adolescente béninoise.

Des progrès significatifs ont été réalisés au cours des dernières décennies dans l’avancement des possibilités d’éducation pour les filles comme Chanceline, mais des lacunes subsistent. Néanmoins 130 millions de filles à travers le monde ne sont toujours pas scolarisées, et seulement deux filles sur trois sont inscrites dans l’enseignement secondaire.

L’UNESCO estime que 11 millions de jeunes filles et jeunes femmes supplémentaires risquent de ne pas retourner à l’école en raison de la pandémie de COVID-19 qui menace les progrès accomplis depuis 1995, depuis l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing (Beijing).

La nouvelle publication Pékin+25 : la génération égalité commence par l’éducation des adolescentes démontre l’importance de l’éducation des adolescentes pour l’avancement de l’agenda visionnaire défini il y a 25 ans et pour la réalisation des Objectifs de développement durable.

Élaborée conjointement par le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), Plan International France et l’UNESCO, la publication place les adolescentes au premier plan dans son examen des progrès et des lacunes persistantes pour atteindre l’égalité des genres dans et par l’éducation depuis Beijing.

La publication promeut les approches intersectorielles et les partenariats multipartites, mettant l’accent sur trois leviers d’action : l’éducation complète à la sexualité, l’éducation des adolescentes aux sciences, technologie, ingénierie et mathématiques, et le développement du leadership des adolescentes.

Un ensemble de recommandations est fourni pour accélérer les investissements et l’action concernant l’éducation des adolescentes lors du Forum Génération Égalité 2021, un rassemblement mondial pour l’égalité entre les femmes et les hommes qui œuvre en faveur du programme de Beijing, et les coalitions d’action qui s’y rapportent.

La publication a été lancée à l’occasion de la Journée internationale de la fille 2020, lors d’un événement en ligne Placer l’égalité des genres au cœur de l’éducation pour une nouvelle génération, qui a fait entendre la voix des jeunes femmes et des jeunes filles dont la vie a été transformée par les progrès de l’éducation réalisés au cours des 25 dernières années. Voir le dossier du webinaire.

« Nous ne devons pas laisser la pandémie inverser les progrès que nous avons réalisés depuis 1995. Nous avons le devoir, pour les générations futures, de veiller à ce que le droit à l’éducation soit une réalité » a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO Audrey Azoulay, dans son discours de bienvenue à l’événement.

« La mobilisation des fonds seule ne suffit pas », a insisté l’Ambassadrice et Déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO, Véronique Roger-Lacan, se référant à l’éducation des filles. « Les solutions proposées doivent être pertinentes au vu des besoins et des barrières identifiés, qui le plus souvent dépassent les enjeux scolaires et touchent aux normes et pratiques sociales défavorables aux filles. »

« L’éducation de qualité inclusive est l’un des outils les plus puissants et les plus importants pour atteindre l’égalité des genres, un engagement civique actif et la promotion de l’agence et du leadership inhérents aux filles » a déclaré Michelle Perrot, directrice du plaidoyer et de l’engagement des jeunes chez Plan International France.

L’éducation des filles est une priorité pour l’UNESCO, le MEAE et Plan International France. C’est la troisième fois qu’ils s’associent pour promouvoir l’éducation des filles : en 2018 pour l’événement Apprendre à s’émanciper : les filles instruites peuvent tout atteindre et en 2019 à la conférence internationale du G7 Innover pour émanciper les filles et les femmes par l’éducation.

L’UNESCO et les partenaires de la Coalition mondiale pour l’éducation ont récemment lancé une campagne pour assurer la #ContinuitéPédagogique pour chaque fille partout dans le monde. Rejoignez-nous !

En savoir plus :