Nouvelles chaires UNESCO sur la santé et l’éducation des enfants et des adolescents

29 Octobre 2018

Dans le cadre de la mission de l’UNESCO visant à améliorer la santé et le bien-être de tous les enfants et adolescents, deux chaires UNESCO sur la santé et l’éducation à l’échelle mondiale ont été officiellement annoncées lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Siège de l’Organisation, à Paris.

Les nouvelles chaires UNESCO à l’Université Clermont Auvergne, en France, et à l’Université d’Osaka, au Japon, aideront l’UNESCO à améliorer les résultats en matière de santé et d’éducation pour tous les enfants et adolescents. Elles contribueront aux initiatives internationales de recherche, de renforcement des capacités et de soutien aux décideurs et aux professionnels à travers le monde, conformément à la Stratégie de l’UNESCO sur l’éducation pour la santé et le bien-être.

« L’éducation et la santé sont indispensables au développement des enfants et des adolescents, et sont également essentielles pour bâtir des sociétés durables. En fait, deux Objectifs de développement durable (ODD), tels que définis par la communauté internationale, leur sont entièrement dédiés : l’Objectif 3 pour la santé, et l’Objectif 4 pour l’éducation », a dit Stefania Giannini, la Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour l’éducation, durant la cérémonie.

« C’est pour cette raison que j’ai l’honneur d’inaugurer ces deux chaires ce soir. Au nom de l’UNESCO, j’ai hâte de travailler avec elles afin de mettre en place les meilleurs programmes et politiques de santé et d’éducation pour les enfants et les jeunes. »

Un réseau d’universités soutiendra les chaires, comprenant l’Université chinoise de Hong Kong (Hong Kong), l’Université St-Joseph (Liban), l’Université d’Oran 1 Ahmed Ben Bella (Algérie), l’Université Nazarbayev (Kazakhstan), l’Université de Tunis El Manar (Tunisie), l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), l’Université de Yaoundé (Cameroun) et l’Université Félix Houphouët-Boigny (Côte d’Ivoire).

À l’appui des travaux des chaires UNESCO, un nouveau Centre de collaboration de l’Organisation mondiale de la Santé pour la recherche dans l’éducation et la santé conduira également des activités et servira de centre de ressources pour la production de connaissances et le renforcement des capacités en matière de politiques et de pratiques, afin d’améliorer la santé et le bien-être des enfants et des jeunes du monde entier.  

Organisée par les commissions nationales de la France et du Japon pour l’UNESCO, la cérémonie de lancement des nouvelles chaires a attiré plus de 200 participants de 40 pays, à l’appui du renforcement de la recherche et de la diffusion des connaissances en matière d’éducation et de santé.