Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Les ONG et la révolution numérique

15 Décembre 2016

« Les défis de la révolution numérique pour les ONG » – c’était le thème de la Conférence internationale des ONG 2016 tenue du 12 au 14 décembre 2016 au Siège de l’UNESCO, ayant réuni 250 représentants d’ONG du monde entier.  

Sous l’impulsion d’une vingtaine de panélistes reconnus du monde académique, philosophique et institutionnel, des ONG ont débattu sur les défis de la révolution numérique. Les participants sont venus de toutes les parties du monde, chacun contribuant à un débat engagé.


© UNESCO

Pendant trois jours, les discussions ont porté sur quatre axes : « « La révolution numérique et son impact sur la diversité des expressions culturelles » ; « Les défis de l’accès numérique à l’information » ; « La formation en ligne relève-t-elle les défis des systèmes éducatifs dans le monde ? » ; et « La science face à la révolution numérique : quelle éthique ? », sujets au cœur du mandat de l’UNESCO.

Les ONG y ont souligné l’importance de pouvoir accéder à de l’information fiable, à un moment dans l’histoire où on assiste à une émergence sans précédent de « fausses » nouvelles, un terrain où les ONG peuvent jouer un rôle de surveillance.

Ils ont également mis en lumière les inégalités géographiques et générationnelles présentes dans la sphère numérique, résultant en l’absence d’accès à l’Internet pour des pans entiers de la population mondiale. Cette absence entraîne notamment l’impossibilité pour certains d’accéder à l’apprentissage en ligne, et ce malgré une progression substantielle dans la distribution gratuite de cours de qualité ces dernières années.


© UNESCO

La Conférence internationale des ONG réunit tous les deux ans l’ensemble des ONG partenaires officiels de l’UNESCO. Lieu privilégié de rencontre et de dialogue parmi les ONG, elle représente une occasion d’évaluer leur coopération collective et d’établir une feuille de route pour les années à venir. Elle facilite également la collaboration entre organisations partageant les mêmes idéaux pour la constitution de nouveaux projets.

Seulement une année après l’adoption de l’Agenda 2030 pour le développement durable et son Objectif 17 (ODD 17), appelant spécifiquement à un partenariat renforcé avec la société civile, les ONG ont réaffirmé à la Conférence leur engagement à inclure leurs futures activités dans le contexte de l’Agenda 2030, ses 17 Objectifs et 169 cibles.


© UNESCO

Les participants ont encore appelé les jeunes femmes et hommes à s’impliquer plus en tant que communauté et individus dans leurs ONG respectives, et à travailler plus étroitement dans la coopération collective des ONG dans les champs de l’éducation, de la culture, des sciences et de la communication.

La Conférence a également été l'occasion pour l'UNESCO et les ONG de renforcer leurs échanges sur leurs programmes respectifs traitant des questions de la révolution numérique : de l'accès à l'information et la maîtrise des TIC, à l'autonomisation numérique des personnes handicapées, l’UNESCO a multiplié ses efforts dans le soutien d’États membres afin de construire des sociétés du savoir en collaboration avec les ONG.


© UNESCO

Depuis sa création, l’UNESCO a cherché à collaborer avec les ONG, partenaires fondamentaux de la société civile pour la mise en œuvre des activités et des programmes de l'Organisation. Au fil des années, l'UNESCO a ainsi tissé un réseau précieux de coopération avec les ONG ayant une expertise dans ses domaines de compétence. Grâce à leur expérience de terrain ainsi qu’une proximité et compréhension des problèmes abordés par l’UNESCO et la communauté internationale, les ONG permettent à l’UNESCO d’étendre son action et promouvoir ses idéaux dans des aires reculées du monde et dans des groupes de population très divers.

Le cadre statutaire actuel pour la coopération avec les ONG est défini par les Directives concernant le partenariat de l'UNESCO avec les organisations non gouvernementales, adoptées par la Conférence générale de l’UNESCO à sa 36e session en 2011. Actuellement, l’UNESCO entretient des partenariats officiels avec 381 ONG et 30 fondations et institutions similaires.