Un organisme caritatif basé au Royaume-Uni qui forme des enseignants de la petite enfance au Ghana reçoit le Prix UNESCO-Hamdan

03 Octobre 2018

teachers-prize-ghana-c-manda_simmons.jpg

© Manda Simmons/Sabre Education

 « Notre programme est une méthode innovante qui vise à améliorer la qualité des premières années d’éducation au Ghana », dit M. Dominic Bond, Directeur général de Sabre Education, l’un des trois lauréats de l’édition 2018 du Prix UNESCO-Hamdan bin Rashid Al Maktoum récompensant des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l'efficacité des enseignants.

Sabre Education, un organisme caritatif du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, est récompensé pour son « Fast-track Transformational Teacher Training Programme » (programme de formation accélérée et transformatrice des enseignants), une méthode de formation des enseignants qui s’inspire directement de la stratégie du Gouvernement du Ghana et qui représente une part essentielle des efforts déployés par le pays pour atteindre l’Objectif de développement durable 4 en ce qui concerne la fourniture d’une éducation préscolaire de qualité.

Mme Margaret Okai, Directrice par intérim de l’éducation de base au Service d’éducation du Ghana, explique qu’en 2012, le pays avait mis en place un plan visant à améliorer la qualité de l’éducation préscolaire. Toutefois, les autorités éducatives se sont vite rendu compte que l’une des faiblesses du pays résidait dans l’absence de main-d’œuvre qualifiée pour enseigner à ce niveau.

Le Service d’éducation du Ghana s’est associé à des instituts de formation, à savoir les instituts OLA et Holy Child, ainsi qu’à Sabre Education, afin de mettre en œuvre le « Fast-Track Transformational Teacher Training Programme » dans les régions centrales et occidentales du Ghana.

La formation aide les enseignants en stage en classe à mettre en œuvre la nouvelle méthodologie du gouvernement d’éducation préscolaire axée sur l’enfant et les activités ludiques. Les enseignants aident les enfants à développer les cinq C (Confiance, Communication, Coopération, Curiosité et Concentration) en tant que compétences de base pour le 21e siècle, ainsi que l’apprentissage précoce de la lecture et du calcul et la créativité, dans un environnement d’apprentissage adapté et sûr. Les futurs enseignants sont sensibilisés aux meilleures pratiques, ce qui leur donne la confiance et la capacité d’appliquer la méthode d’enseignement en tant que nouveaux enseignants qualifiés.

Impact sur les enseignants et les élèves

« La méthode a eu un impact positif tant sur les enseignants que sur les élèves. Les enseignants font un excellent travail en classe. Les enfants sont heureux […] et interagissent entre eux », dit la Sœur Agnes Gyimah, directrice du Centre d’excellence préscolaire OLA.

Grace Owusu, élève-enseignante à l’institut de formation OLA, explique que le programme lui a permis d’apprendre à mieux gérer le comportement de ses élèves en classe.

Sœur Elizabeth Amoako-Arhen, professeur principal à l’institut de formation OLA, ajoute que les étudiants qui ont bénéficié du programme avant leur affectation se démarquent et font souvent office de formateurs pour différents ateliers organisés par le directeur de l’éducation du district, afin de former les enseignants qui n’ont pas eu accès à cette opportunité. « Ayant suivi ce programme pendant les cinq ou six dernières années, je suis convaincue que chaque institut [de formation] préscolaire devrait en bénéficier ».

Ce sentiment est partagé par M. Saeed B. Daud, directeur du Service d’éducation du Ghana, qui affirme qu’après avoir « vu l’impact [du programme] sur les élèves et les enseignants, [il] le recommander[a] à ses collègues professeurs principaux qui n’en n’ont pas bénéficié. »

Depuis 2013, le « Fast-track Transformational Teacher Training Programme » a formé 21 tuteurs en tant que maîtres formateurs des instituts d’éducation OLA et Holy Child, qui ont à leur tour formé 720 enseignants, professeurs principaux et élèves-enseignants. Le programme a également formé 50 fonctionnaires du Service d’éducation du Ghana pour aider et suivre ces enseignants dans leurs classes.

Au final, plus de 23 000 enfants au Ghana ont eu la chance de bénéficier d’une éducation préscolaire de meilleure qualité.

M. Bond espère que le Prix UNESCO-Hamdan permettra à Sabre Education de « financer l’élargissement du programme à un réseau national de collèges pour encourager les réseaux de pratiques d’enseignement de qualité dans les écoles maternelles publiques ». Un espoir partagé par Mme Margaret Okai, directrice par intérim de l’enseignement de base au Service d’éducation du Ghana.

Le Prix UNESCO-Hamdan bin Rashid Al Maktoum récompensant des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l'efficacité des enseignants est décerné tous les deux ans à des projets ayant apporté des contributions remarquables à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, en particulier dans les pays en développement ou au sein des communautés marginalisées ou défavorisées. Le Prix a été créé en 2009, avec le soutien financier de S.A Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum de Dubaï. Chaque lauréat reçoit un montant de 100 000 dollars des États-Unis.

Cette année, le prix est décerné à trois lauréats du Chili, de l’Indonésie et du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.