News

Parabens au Cabo Verde ! L’Instituto do Património Cultural IPC remporte le prix Melina Mercouri UNESCO-Grèce 2019

19/11/2019
, Sénégal
11 - Sustainable Cities and Communities

Les efforts de conservation et de gestion du paysage culturel du Parc Naturel de Cova, Paúl et Ribeira da Torre (PNCPRT) [hyperlink]  https://whc.unesco.org/fr/listesindicatives/6105/ ] dans l’île de Santo Antão au Cabo Verde ont été récompensés hier avec la remise du prix Melina Mercouri UNESCO-Grèce.

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, la ministre de la Culture et des Sports de la Grèce, Styliani Mendoni, le ministre de la Culture et des Industries Créatives du Cabo Verde, Abrao Vicente ont participé à la cérémonie qui s’est tenue à Paris pendant la 40eme conférence générale de l’UNESCO [hyperlink]  http://whc.unesco.org/fr/actualites/2059/ et qui a reconnu le travail de l’IPC sous la Présidence de Hamilton Jair Fernandes. 

Ce prix vient souligner la volonté de renforcer le rôle des communautés, de leur environnement naturel et culturel dans le développement territorial. Dans le parc, les communautés locales sont un acteur clé, avec l’IPC, dans la lutte contre les incendies par exemple. Un plan de gestion, un centre d’interprétation et la formation de jeunes guides touristiques seront mis en œuvre par l’IPC grâce au prix Melina Mercouri 2019.  C’est la 7eme fois que ce prix reconnaît les efforts de conservation intégrée des paysages culturels à travers le monde, faisant partie intégrante du patrimoine mondial. [hyperlink]  https://whc.unesco.org/fr/prixpaysagesculturels/.

Depuis quelques années l’IPC met en place des efforts importants d’alignement des objectifs ses politiques publiques pour la protection, la conservation et la mise en valeur du patrimoine avec les ODD, tout particulièrement la cible 11.4 : « Renforcer les efforts de protection et de préservation du patrimoine culturel et naturel mondial ».  Ainsi l’axe IV de son Programme national de Réhabilitation, de Requalification et d’Accessibilité met en avant le patrimoine comme levier de développement durable pour les villes et les établissements humains : c’est le sens du lancement de nombreuses réhabilitations de monuments historiques dans le pays, de la finalisation de l’inventaire national des biens immobiliers et des nouvelles lois innovantes concernant l’urbanisation et le patrimoine culturel.  L’IPC, l’UNESCO et UN-HABITAT travaillent également ensemble à une lecture nouvelle du Programme Participatif d’Amélioration des Bidonvilles en mettant les questions patrimoniales et de logement en synergie pour la première fois dans un profil résidentiel et urbain.