Article

Partage d’expériences des gestionnaires des Villes africaines du Patrimoine Mondial pendant la COVID-19

07/10/2020
11 - Sustainable Cities and Communities

Extrait de la présentation sur les impacts du Covid-19 à Lamu par M. Mohammed Mwenje, Gestionnaire du site de la vieille ville de Lamu (Kenya) ©Mohammed Mwenje

Le Programme des villes du patrimoine mondial a organisé une conférence en ligne intitulée "Dialogues des Villes du Patrimoine Mondial" avec les gestionnaires de sites et les points focaux des Villes du patrimoine mondial de la région Afrique le 5 octobre 2020 pour échanger des points de vue sur les défis de gestion et les solutions innovantes liées à la gestion et à la conservation des Villes du Patrimoine Mondial de la région Afrique.

Vingt-huit participants ont rejoint la réunion, dont cinq gestionnaires de sites de trois pays de la région de l'Afrique de l'Est : M. Medhanie T. Maryam, gestionnaire du site d'Asmara : une ville africaine moderniste (Érythrée) ; M. Tesfay Mikeal, gestionnaire du site d'Axoum (Éthiopie) ; M. Remedan Dini, gestionnaire du site de Harar Jugol, la ville historique fortifiée (Éthiopie) ; M. Muluneh, Tefera, gestionnaire du site de Tiya (Éthiopie) ; et M. Mohamed Mwenje, gestionnaire du site de la vieille ville de Lamu (Kenya). M. Medhanie T. Maryam et M. Mohamed Mwenje ont présenté les défis auxquels sont confrontées les Villes du Patrimoine Mondial d'Asmara et de Lamu depuis la pandémie de la COVID-19, et ont partagé leurs expériences sur la manière dont ils assurent la gestion des sites urbains dans les circonstances actuelles.

Dans ses remarques finales, Mme Jyoti Hosagrahar, Directrice Adjointe au Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, a remercié tous les participants d'avoir partagé leurs expériences et leurs points de vue. Elle a exprimé sa volonté de poursuivre le dialogue à l'avenir et d'établir une plateforme Laboratoire des villes du patrimoine mondial pour la région Afrique. Enfin, elle a encouragé les gestionnaires de sites et les points focaux à partager entre eux leurs projets en cours et la préparation des plans de gestion en tant que ressources d'apprentissage.

Je suis encouragée de voir que des approches positives et innovantes sont adoptées pour faire face à l'impact de la COVID-19 sur les sites urbains du patrimoine mondial. Il est important de partager ces expériences et de continuer à renforcer le réseau professionnel des villes du patrimoine mondial de la région Afrique.

Mme Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice du Bureau Régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est

Pour plus d'informations sur le Programme des villes du patrimoine mondial, veuillez consulter le site : https://whc.unesco.org/fr/villes/