Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Patrimoine immatériel : neuf nouveaux éléments inscrits sur la Liste représentative

28 Novembre 2018

infocus_ich_rl_france_fr.jpg

© Daniel, Serre, M. Roudnitska APVPG 2014

Le Comité de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni à Maurice jusqu’au 1er décembre, a inscrit cet après-midi neuf nouveaux éléments sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

La Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité vise à assurer une plus grande visibilité aux traditions et aux savoir-faire portés par les communautés sans pour autant leur reconnaître de critère d’excellence ou d’exclusivité.

 

Les éléments inscrits sont :

Autriche; Tchéquie; Allemagne; Hongrie; Slovaquie - Le Blaudruck/Modrotisk/Kékfestés/Modrotlač, impression de réserves à la planche et teinture à l'indigo en Europe - Le Blaudruck/Modrotisk/Kékfestés/Modrotlač, qui se traduit littéralement par « impression en bleu de réserve » ou « teinture en bleu de réserve », fait référence à la pratique qui consiste à appliquer une pâte résistante à la coloration sur un tissu avant de le surteindre avec un colorant indigo. La pâte empêche la teinture de pénétrer le motif. Pour appliquer les motifs sur le tissu, les praticiens utilisent des planches fabriquées à la main qui remontent parfois à 300 ans, représentant des motifs d’inspiration régionale, génériques ou chrétiens. De nos jours, la pratique se perpétue principalement dans de petits ateliers familiaux tenus par la deuxième à la septième génération d’imprimeurs et les savoirs traditionnels se fondent encore sur des journaux (propriétés de la famille) remontant au 19e siècle.

 

 

Azerbaïdjan; Kazakhstan; Turquie - Héritage de Dede Qorqud/Korkyt Ata/Dede Korkut : la culture, les légendes populaires et la musique liées à cette épopée - La culture, les légendes populaires et la musique liées à l’épopée de Dede Qorqud/Korkyt Ata/Dede Korkut sont fondées sur 12 légendes, récits et contes héroïques et 13 pièces musicales traditionnelles transmis oralement par des spectacles caractérisés par des codes culturels spécifiques et des compositions musicales. Dede Qorqud apparaît dans chaque récit comme une figure légendaire et sage dont les mots, la musique et les témoignages de sagesse sont associés aux traditions qui entourent la naissance, le mariage et la mort. Cette pratique, qui est riche de connaissances approfondies sur l’histoire et la culture des communautés turcophones, est perpétuée à de multiples occasions.

 

 

 

Bélarus - La célébration en l’honneur de l’icône de Notre-Dame de Budslau (Fête de Budslau) - La fête de Budslau se déroule dans le village du même nom, dans la région de Minsk. Depuis le 17e siècle, chaque année, des dizaines de milliers de pèlerins venus de tout le Bélarus et d’autres pays viennent à Budslau début juillet pour participer aux célébrations en l’honneur de l’icône de Notre-Dame de Budslau qui serait apparue aux croyants à Budslau en juillet 1588. Particulièrement fiers de cette relique, les habitants accueillent chaleureusement les pèlerins en les invitant à partager des repas dans leurs maisons.

 

 

Bosnie-Herzégovine - La cueillette de la germandrée sur le mont Ozren - Chaque année, le 11 septembre, jour de la décapitation de Saint Jean Baptiste, les habitants des villages situés autour du mont Ozren vont au Gostilj pour cueillir la germandrée avant de se rassembler en petits groupes pour jouer, danser et chanter leur musique traditionnelle. Dans l’après-midi, des prêtres orthodoxes consacrent la germandrée. La plante est utilisée pour prévenir et soigner des maladies. La pratique permet également de préserver les costumes, les chants et les danses traditionnels. Plusieurs associations locales invitent des organisations similaires, originaires de différentes régions, à participer à la tradition.

 

 

Chine - Les bains médicinaux Lum de la Sowa Rigpa, connaissances et pratiques du peuple tibétain en Chine concernant la vie, la santé et la prévention et le traitement des maladies - Les bains médicinaux Lum de la Sowa Rigpa sont une pratique développée par les Tibétains, dont les principes de vie reposent sur les cinq éléments, fondée sur l’idée selon laquelle la santé et la maladie dépendent de trois humeurs (Lung, Tripa et Pekan). En tibétain, Lum désigne les connaissances et pratiques traditionnelles liées aux bains dans des sources naturelles chaudes, dans de l’eau additionnée de plantes et dans la vapeur pour rééquilibrer le corps et l’esprit et garantir la santé et soigner les maladies. L’élément joue un rôle essentiel pour améliorer les conditions de santé et promouvoir le respect de la nature.

 

 

Croatie - La međimurska popevka, chanson populaire traditionnelle de Međimurje - Traditionnellement, la međimurska popevka, chanson populaire de la région du Međimurje, était principalement interprétée en solo par des femmes. De nos jours, elle est reprise, par des hommes et des femmes, sous forme vocale (à une ou plusieurs voix), instrumentale ou mixte, en tant que genre musical à part entière ou intégrée à des danses. L’élément est pratiqué dans de multiples contextes sociaux, en solitaire ou lors de réunions familiales et communautaires et, tout au long de leur vie, la plupart des habitants entendent des popevkas à de nombreuses occasions.

 

 

Croatie; Chypre; France; Grèce; Italie; Slovénie; Espagne; Suisse - L'art de la construction en pierre sèche : savoir-faire et techniques - L’art de la construction en pierre sèche correspond au savoir-faire associé à la construction d’ouvrages en pierre qui consiste à empiler les pierres les unes sur les autres sans utiliser aucun autre matériau, sauf de la terre sèche dans certains cas. Ce savoir-faire est entretenu par les communautés rurales où cette pratique est profondément enracinée, ainsi que par les professionnels du secteur de la construction. Les structures en pierre sèche ont façonné des paysages multiples et fort variés, permettant le développement de différents types d’habitats, d’agriculture et d’élevage. Ces structures témoignent des méthodes et pratiques utilisées par les populations depuis la préhistoire jusqu’à l’époque moderne pour organiser leurs espaces de vie et de travail en optimisant les ressources naturelles locales et humaines.

 

 

Cuba - Les parrandas, fêtes du centre de Cuba - Organisées pour la première fois en 1820 dans la ville de Remedios, les fêtes des parrandas sont désormais célébrées par 18 communautés du centre de l’île de Cuba. Pendant la compétition, chaque ville est divisée en deux parties ou quartiers qui s’opposent, avec des « espions » qui tentent de gâcher la surprise du quartier adverse le soir de la fête. Les fêtes associent tradition et modernité et font appel à une grande variété d’expressions, notamment la conception et la réalisation d’œuvres et de chars, les costumes, la musique, la pyrotechnie et la menuiserie.

 

 

France - Les savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse : la culture de la plante à parfum, la connaissance des matières premières naturelles et leur transformation, l'art de composer le parfum - Les savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse recouvrent trois aspects : la culture de la plante à parfum ; la connaissance des matières premières et leur transformation ; et l’art de composer le parfum. La culture des plantes à parfum mobilise de multiples compétences et connaissances liées à la nature, aux sols, au climat, à la physiologie végétale et aux pratiques horticoles. Les habitants de Grasse se sont approprié et ont contribué à perfectionner ces savoir-faire qui se transmettent de façon informelle à travers un long apprentissage qui se déroule encore principalement au sein des parfumeries locales.

 

 

Les inscriptions sur la Liste représentative se poursuivront le 29 novembre.

****

 

Suivez la réunion sur twitter : @unesco_fr, #patrimoineimmatériel, #patrimoinevivant

 

Contact :

Lucía Iglesias Kuntz, Service de presse de l’UNESCO,

  ; Tél : +33 (0) 6 80 24 07 29

 

B-roll: http://www.unesco.org/new/ich2018-representativelist

Plus d’informations et retransmission des  débats : https://ich.unesco.org/fr/13com

Dossier de presse : https://ich.unesco.org/fr/13com-presse