Perspectives régionales | Europe et Amérique du Nord

29/11/2021

Le 20 octobre, le Parlement européen a adopté une résolution sur la situation des artistes et la reprise culturelle dans l’Union Européenne (UE). La Résolution exhorte la Commission et les États membres de l’UE à reconnaitre la valeur intrinsèque de la culture, ainsi que le rôle fondamental de la culture pour la société, le progrès et le bien-être, l’économie et l’inclusion, et à traduire cette reconnaissance en appui financier adéquat et continu ainsi qu’en soutien structurel. Elle invite également la Commission à consolider les politiques relatives aux industries et secteurs culturels et créatifs, notamment à la lumière des opportunités croissantes dans le CCSI en direction des jeunes, créées par le champ numérique. En parallèle, la Commission européenne a entamé des réflexions sur le Pacte européen pour les compétences dans les secteurs culturel et créatif lors d’une réunion de lancement le 15 octobre. Toujours au Parlement européen, la Commission de la culture et de l’éducation a procédé à un échange de perspectives avec la Commission européenne sur la manière de promouvoir les talents féminins afin de soutenir les carrières artistiques professionnelles des femmes, dans le cadre de sa Semaine pour l’égalité des genres.  

Il a également été question de l’exploitation du potentiel de la culture pour les relations extérieures de l’Union européenne lors de l’audition publique entre le Comité de l’Union européenne sur la culture et l’éducation et le Comité des affaires étrangères, le 14 octobre dernier. Les députés ainsi que les experts invités (dont l’UNESCO) ont échangé sur la manière dont la culture pourrait mieux figurer dans les relations extérieures de l’UE en tant que soft power pour favoriser le développement économique et social durable, promouvoir la paix et lutter contre la radicalisation, et renforcer la coopération en matière de protection du patrimoine culturel. L’audition publique a également examiné la mise en œuvre de la résolution de 2017 intitulée « Vers une stratégie de l’UE pour les relations culturelles internationales ».   

Le Conseil nordique des ministres de la culture a publié en novembre une déclaration visant à reconnaître que l’art et la culture ont une valeur intrinsèque indispensable, en mettant particulièrement l’accent sur la culture et la langue, la liberté d’expression, la numérisation et la coopération internationale (notamment sur le changement climatique).