News

Prada et l’UNESCO « maintiennent les filles connectées » dans et par l’éducation

08/03/2021

Prada et l’UNESCO poursuivent leur coopération pour faire en sorte que les jeunes femmes du monde entier continuent à apprendre. L’initiative « Maintenir les filles connectées » vise à promouvoir et renforcer la continuité pédagogique pour les filles et leur retour à l’école en toute sécurité. À travers cette initiative, l’Organisation cible des pays africains afin de les aider à reconstruire l’égalité, par le biais d’actions de sensibilisation locales destinées à favoriser l’apprentissage et l’autonomisation des filles et à faciliter leur accès à l’apprentissage en ligne.

Alors que certains pays rouvrent progressivement leurs écoles, de nombreuses filles restent exposées au risque de décrochage scolaire, dans un contexte où 128 millions de filles étaient déjà déscolarisées avant la survenue de la pandémie de COVID-19. L’UNESCO a estimé qu’en 2020, près de 24 millions d’apprenants risquent de ne pas retourner à l’école dans le monde, dont 11 millions de filles et de jeunes femmes. Ce chiffre s’élève à 5,3 millions d’apprenants rien qu’en Afrique subsaharienne, où les filles sont les plus susceptibles d’être affectées. Qui plus est, pendant la fermeture des écoles, quelque 450 millions d’élèves n’ont pas eu accès à l’apprentissage en ligne.

L’initiative intervient dans la foulée de la campagne « Les Filles au premier plan », lancée l’année dernière dans le cadre de la Coalition mondiale de l’UNESCO pour l’éducation face à la COVID-19. La campagne a été un succès au niveau mondial, avec des projections indiquant une portée potentielle de plus de 360 millions de personnes.

Prada a fait don des recettes de l’enchère « Tools of Memory », organisée en partenariat avec Sotheby’s pour soutenir l’action de la Coalition mondiale pour l’éducation de l’UNESCO en faveur de l’éducation des filles.

La Coalition mondiale pour l’éducation, lancée par l’UNESCO en mars 2020 pour protéger le droit à l’éducation pendant la crise liée à la COVID-19, rassemble aujourd’hui plus de 150 membres. Le programme phare Égalité des genres a été créé pour s’attaquer aux aspects relatifs au genre de l’impact de la pandémie sur l’éducation et sauvegarder les progrès réalisés en matière d’égalité des genres dans l’éducation.