News

Près de 300.000 enfants concernés par les enseignements à distance soutenus par l’UNESCO

16/07/2020
BAMAKO, Mali
03 - Good Health & Well Being
04 - Quality Education

Le Secrétaire général du Ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Kinane Ag Gadeda, et le Représentant de l’UNESCO au Mali, M. Edmond Moukala, ont procédé ce mercredi 15 juillet 2020 à la signature d’un accord de partenariat pour assurer la continuité de l'éducation et des programmes d'apprentissage dans ce contexte de COVID-19. 

En effet, la pandémie de la COVID 19 a fait des centaines de milliers de morts dans le monde depuis son apparition en décembre 2019et n’épargne aucun pays.

Au Mali, depuis le mois de mars la COVID-19 affecte plusieurs secteurs, dont celui de l’Éducation. En effet, la fermeture des écoles engendrée par la pandémie a touché environ 1 milliard d’élèves et de jeunes dans le monde, dont près de 3,8 millions d’enfants au Mali.

Ainsi, l’UNESCO, conformément à son rôle d’appui à la mise en œuvre de l’ODD 4 dans les pays, et après avoir lancé la Coalition mondiale pour l'éducation pour aider les pays à intensifier les bonnes pratiques de solutions d'apprentissage à distance et atteindre les enfants et les jeunes les plus à risque, le Bureau de l’UNESCO au Mali, à travers son programme CapED accompagne le Ministère de l’Éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique afin de contribuer à la lutte contre la covid19 au niveau national.

Dans son intervention lors de la cérémonie de signature de l’accord, le Secrétaire général a remercié l’UNESCO pour son appui constant au développement du système éducatif au Mali et a souligné l’alignement de ces activités à la stratégie nationale de riposte contre la COVID-19 à laquelle la plupart des partenaires techniques et financiers ont apporté leur contribution. Selon le Secrétaire général, cet accompagnement de l’UNESCO « permet de garder espoir face aux conséquences incommensurables de la pandémie de COVID-19, affectant tous les segments de la vie sociale et économique et imposant la réadaptation de nos savoirs, savoir-faire, savoir-être afin d’exister ».

Prenant la parole à la suite du Secrétaire général, M. Moukala a réitéré au nom de la Directrice générale de l’UNESCO, Madame Audrey Azoulay, c’est avec un réel plaisir que je m’adresse à vous la continuité de l’appui de l’UNESCO au Mali afin de contribuer à une meilleure prise en charge des enfants et jeunes notamment les filles et « à ne laisser personne en rade » conformément aux recommandations de l’agenda 2030 d’assurer une éducation de qualité à tous les enfants dans un Mali de paix. Il a conclu tout en félicitant le Ministère de l’Éducation nationale pour son engagement et tous les efforts qu’il déploie pour l’effectivité des apprentissages à travers la radio et la télévision.

À noter que cet appui du bureau de l’UNESCO au Mali d’un montant de 51 664 000 FCFA contribuera à la production de supports pédagogiques numériques pour le cycle fondamental II, à l’achat de kits sanitaires et à la diffusion de messages de sensibilisation à travers les radios communautaires contre la COVID-19 et les violences basées sur le genre et il doit atteindre près de 300 000 enfants.

© UNESCO