Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Preserving software source code key to powering future software development

26 Février 2019

news_image_fr1.jpg

L'appel de Paris: le code source des logiciels, un patrimoine pour le développement durable
© UNESCO

Qu’ont en commun le système de navigation de la mission Apollo 1969 de la NASA et une application sur votre téléphone ? Bien plus que vous ne pourriez le penser. En collaboration avec Inria, l’Institut national de recherche dédié aux sciences du numérique, l’UNESCO soutient l’Appel de Paris, un effort de sensibilisation dédié à la préservation et à l’accès au code source comme pilier de notre présent et moteur de notre avenir.

« La préservation du code source en tant que patrimoine », souligne Moez Chakchouk, Sous-Directeur général pour la Communication et l’information à l’UNESCO, « est un moyen important de capitaliser sur les connaissances acquises au cours de l’histoire récente de l’humanité afin de favoriser l’innovation et de faire progresser notre compréhension de nous-mêmes et de notre environnement : la préservation des connaissances technologiques et scientifiques contenues dans le code source, est donc cruciale et reflète la civilisation humaine ».

L’Appel s’adresse à l’ensemble des acteurs du développement de logiciels, des gouvernements aux entreprises, de la société civile, et aux femmes et aux hommes rêvant de la prochaine transformation technologique. Toutefois, l’Appel de Paris va encore plus loin en considérant le code source en tant que partie du patrimoine pour le développement durable.

Il s’agit notamment de sensibiliser les décideurs sur l’importance du code source, de reconnaître les créateurs de logiciels et la contribution des femmes et des minorités à l’innovation digitale. L’Appel plaide en faveur d’un meilleur accès au code source et d’un renforcement des capacités afin de garantir que les citoyens et les jeunes en particulier, acquièrent les compétences nécessaires pour participer pleinement à l’expansion des sociétés numériques d’aujourd’hui.

Le rapport d’experts annexé à l’Appel de Paris souligne l’importance de préserver les logiciels en général et le code source en particulier, en tant que leviers important du développement durable. Il déplore que le rôle du développement de logiciels dans tous les domaines de l’innovation soit toujours très largement sous-estimé, de même que la reconnaissance du code source des logiciels en tant qu'effort intellectuel et comme dépositaire et expression d’une partie de nos connaissances.

« L’Appel de Paris », a déclaré Roberto Di Cosmo, Directeur de l’initiative Software Heritage lancée par Inria et l’UNESCO, « est une base solide afin d’imaginer et de construire de nouvelles actions autour de la préservation du code source et soutenir le développement de logiciels libres et en open source ».

La préservation et le partage du code source sont au cœur de la coopération entre l’UNESCO et Inria. Ceci est en cohérence avec le concept de sociétés du savoir inclusives fondées sur quatre piliers : la liberté d’expression, l'accès universel à l’information et au savoir, le respect de la diversité culturelle et linguistique et une éducation de qualité pour tous.

A cet égard, l’Appel de Paris s’appuie sur les travaux mis en œuvre par l’UNESCO dans le cadre du Programme Mémoire du Monde (MdM), en particulier en réponse à la Recommandation 2015 concernant la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire, y compris le patrimoine numérique.