Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science : 20 ans d’engagement commun pour davantage d’égalité entre les femmes et les hommes

23 Mars 2018

focus_fwis2018_group.jpg

© UNESCO/Christelle ALIX

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, et Jean Paul Agon, Président-Directeur général de L’Oréal et Président de la Fondation L’Oréal, ont remis le prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science à cinq chercheuses remarquables lors d’une cérémonie au siège de l’UNESCO à Paris, France.

Cette année marque le 20e anniversaire d’un partenariat fructueux engagé pour soutenir les femmes et lutter contre les préjugés sexistes dans le secteur des sciences.

En vingt ans, la part des femmes dans la science a progressé d’environ 12%, mais elle reste encore trop faible : moins de 30% des chercheurs sont des femmes. Le plafond de verre perdure, les femmes n’occupant que 11% des hautes fonctions académiques en Europe. Seulement 3% des prix Nobel scientifiques leur ont été attribués, et une seule femme a obtenu la médaille Fields de mathématique depuis sa création en 1936. Cette sous-représentation des femmes a un impact sur créativité et la qualité de la recherche et innovation. Des études ont par exemple démontré que l’absence de mixité dans le secteur de l’intelligence artificielle a conduit au développement de logiciels qui reproduisent, voire amplifient les stéréotypes, notamment ceux liés au genre.

« Nous devons miser sur notre intelligence collective, ce qui implique notamment de valoriser le talent, la créativité et les intuitions des femmes de science. Notre avenir dépendra de notre capacité à tirer profit de l’ingéniosité humaine dans toutes ses sensibilités, afin de trouver des réponses innovantes aux défis qui nous attendent » déclare Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.

L’UNESCO et la Fondation L’Oréal vont continuer de travailler ensemble pour combler les disparités et favoriser une plus grande diversité dans la science, au bénéfice de tous. « Nous voulons accélérer le changement vers une science plus féminisée, plus efficace, qui nous permettra de faire avancer la connaissance pour le bénéfice de tous et de pouvoir affronter au mieux les défis auxquels le monde fait face », déclara Jean-Paul Agon, Président de la Fondation L’Oréal.

Pour encourager la collaboration entre hommes et femmes, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont lancé une initiative qui s’inscrit dans le mouvement de solidarité pour l’égalité entre les genres et dont l’ambition est de mobiliser les hommes de la communauté scientifique pour qu’ils s’engagent activement. Les hommes scientifiques sont invités à signer une charte d’engagements précis et mesurables qui visent notamment à promouvoir l’accès aux financements de recherche pour les femmes, agir pour l’égalité des chances en matière de recrutement, et œuvrer pour un meilleur équilibre dans les publications et en termes de droits d’auteur.

Lauréates du 20e prix l’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science :

AFRIQUE ET ÉTATS ARABES
© L’Oréal Foundation | Thierry Bouët Professeur Heather ZAR
Afrique du Sud
Professeur, Red Cross War Memorial Children’s Hospital ; Directrice de l’unité Medical Research Council (MRC), Université du Cap, Afrique du Sud

Médecine et sciences de la santé/pédiatrie
« Pour avoir mis en place un programme de recherche de pointe sur la pneumonie, la tuberculose et l’asthme, sauvant la vie de nombreux enfants dans le monde. »

 

 

ASIE - PACIFIQUE
© L’Oréal Foundation | Thierry Bouët Professeur Meemann CHANG
Chine
Professeur, Institut de paléontologie des vertébrés et de paléoanthropologie ; Membre de l’Académie des sciences chinoise, Pékin, Chine

Sciences biologiques/Paléontologie
« Pour ses travaux précurseurs sur les fossiles, qui ont fait la lumière sur la façon dont les vertébrés aquatiques se sont adaptés pour vivre sur la terre ferme. »

 

 

EUROPE
© L’Oréal Foundation | Thierry Bouët Professeur Caroline DEAN
Royaume-Uni

Professeur, John Innes, Norwick Research Park, Royaume-Uni

Sciences biologiques/Biologie moléculaire
« Pour ses recherches innovantes sur l’adaptation des plantes à leur environnement et au changement climatique, ouvrant la voie à de nouvelles techniques d’amélioration des cultures. »

 

 

 

AMERIQUE LATINE
© L’Oréal Foundation | Thierry Bouët Professeur Amy T. AUSTIN
Argentine
Professeur, Agricultural Plant Physiology and Ecology Research Institute (IFEVA) du CONICET, Faculté d’Agronomie, Université de Buenos Aires, Buenos Aires, Argentine

Écologie et sciences environnementales
« Pour ses contributions remarquables à la compréhension de l’écologie de l’écosystème terrestre dans les paysages naturels et modifiés par l’Homme.»

 

 

AMERIQUE DU NORD
© L’Oréal Foundation | Thierry Bouët Professeur Janet ROSSANT
Canada
Scientifique Principale, The Hospital for Sick Children, Toronto, Canada; Professeur, Université de Toronto, Canada ; Présidente de la Fondation Gairdner, Canada

Sciences biologiques/Biologie du développement
« Pour ses recherches exceptionnelles qui ont permis de mieux comprendre comment les tissus et les organes se forment au cours du développement de l’embryon. »