Le Prix UNESCO-Japon est décerné à trois projets remarquables qui pratiquent l’éducation en vue du développement durable

10/10/2018

Le Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable 2018 a été décerné par la Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour l'Éducation, Madame Stefania Giannini, et par l'Ambassadeur et Délégué permanent du Japon auprès de l'UNESCO, S.E. Takio Yamada, lors d’une cérémonie organisée au siège de l’UNESCO à Paris, le 9 octobre.

Pour cette quatrième édition du Prix financé par le gouvernement du Japon et créé en 2014 pour récompenser des projets et des programmes remarquables dans le domaine de l’EDD, les trois lauréats 2018 sont : Namib Desert Environmental Education Trust [Fonds d’éducation du désert du Namib] (NaDEET) de Namibie ; la Fondation Let’s Do It d’Estonie et le Programme éducatif Kalabia d’Indonésie. Ils étaient représentés à la cérémonie de remise du prix par leurs fondateurs et directeurs.

« L’éducation en vue du développement durable (EDD) transforme les individus et les sociétés et leur donne les moyens d’affronter les grands défis mondiaux du développement durable qui se posent actuellement, tels que le changement climatique, la migration, les inégalités » a déclaré Madame Stefania Giannini, la Sous-Directrice générale, en ouverture de la cérémonie. « Ce prix a été créé pour récompenser et diffuser l'action de l’EDD à travers le monde. »

S.E. l’Ambassadeur Yamada, qui remettait le prix, a déclaré : « L'adoption des Objectifs de développement durable (ODD) a rehaussé l’importance de l’EDD, non seulement en tant que partie intégrante de l’Objectif sur l’éducation, mais aussi comme élément clé pour la réalisation de tous les autres ODD. » Il a ajouté : « J'espère sincèrement que les activités exemplaires des trois lauréats contribueront encore davantage à la promotion mondiale de l’EDD et aideront à réaliser une société durable sur notre planète. »

Mme Viktoria Keding, Directrice de NaDEET, a déclaré : « Ce prix attire l'attention du monde sur l'importance d’une éducation de qualité pour réaliser les ODD. Nous sommes fiers de faire partie d’un mouvement grandissant en faveur de ces objectifs. » NaDEET a été récompensé pour son « Centre dans le NamibRand » qui fournit une éducation concrète à l’environnement aux jeunes et aux groupes communautaires au cœur du Désert du Namib.

La Fondation Let’s Do It a été récompensée pour ses projets internationaux, notamment pour la « Journée mondiale du nettoyage de la Terre » et « Keep it Clean » qui s'attaquent aux problèmes sociaux et environnementaux résultant d’une mauvaise gestion des déchets solides, en s’appuyant sur des millions de volontaires à travers le monde. Au nom de la Fondation, Mme Merili Vares, Directrice des Partenariats mondiaux et de la Finance, a déclaré : « Merci de croire au pouvoir de la société civile. »

Mme Angela Beer, Fondatrice et Conseillère du Programme éducatif Kalabia, a déclaré : « Nous espérons que c'est le point de départ de la généralisation de ce programme dans toute l’Indonésie et que cela permettra à tous les jeunes et aux communautés d’Indonésie d’avoir accès à l’EDD et d’être dotés des moyens de faire des choix durables. » Le Kalabia est un bateau de 34 mètres de long qui fait le tour des villages côtiers éloignés de la Papouasie occidentale pour faire connaître aux communautés locales l'éducation à la conservation marine.

Chaque lauréat a reçu un diplôme, une médaille et un chèque de 50 000 dollars des États-Unis. Outre le prix, les trois organisations lauréates seront invitées à devenir partenaires clés du Programme d’action globale sur l’EDD (GAP) pour faire progresser la mise en œuvre du GAP, en étroite collaboration avec l'UNESCO. Mme Giannini a indiqué : « Le Prix est unique de par son approche, car il offre à chaque lauréat un suivi approfondi et une collaboration à long terme, par-delà la cérémonie de remise du prix. »

L’appel à candidatures pour la cinquième édition du Prix sera lancé en janvier 2019.