Un programme indonésien dédié aux enseignants de la petite enfance reçoit le Prix UNESCO-Hamdan

04 Octobre 2018

« Le projet a permis d’améliorer grandement les programmes existants et ouvre encore plus d’opportunités de développement professionnel pour les enseignants, mais il est nécessaire de poursuivre ces améliorations pour atteindre davantage d’enseignants dans différentes régions », dit le Dr Abdoellah, directeur de la Direction du développement des enseignants et du personnel de l’éducation pour l’éducation de la petite enfance et l’éducation communautaire au Ministère de l’éducation et de la culture de l’Indonésie. Le programme, Diklat Berjenjang, est l’un des trois lauréats de l’édition 2018 du Prix UNESCO-Hamdan bin Rashid Al Maktoum récompensant des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l'efficacité des enseignants.

Comme l’UNESCO, le Gouvernement indonésien a fait des services d’éducation de la petite enfance une priorité essentielle pour améliorer les résultats des enfants sur le long terme. Toutefois, il est rapidement apparu que la plupart des enseignants des villages manquaient de formation et que, trop souvent, le développement professionnel des enseignants était une affaire ponctuelle et que les systèmes d’éducation existants n’avaient pas atteint ceux qui avaient le plus besoin d’aide.

Diklat Berjenjang, le programme du Gouvernement indonésien pour l’amélioration du développement professionnel des enseignants de la petite enfance, vise à combler ces besoins.

En 2016-2017, le projet de renforcement Diklat Berjenjang a commencé à piloter des approches innovantes de développement professionnel des enseignants, visant à accroître l’accès et la qualité. La formation adoptait le modèle suivant : 48 heures de formation en présentiel avec des équipes de trois formateurs locaux, sur la base des modules de niveau élémentaire et des normes nationales élaborés par le Gouvernement. Après cette phase initiale, la formation se poursuivait par des expériences pratiques, des visites de classes d’autres enseignants, et la participation à des réunions de groupes d’enseignants locaux. Les formateurs disposaient également de matériels améliorés pour encourager l’utilisation de méthodes plus participatives et de contenus plus pratiques.

Suite à la participation aux stages de développement professionnel, les compétences des enseignants des villages se sont considérablement améliorées. Les scores généraux obtenus avec l’outil MELE (Measuring Early Learning Environment) ont augmenté après la formation, notamment pour 6 des 7 catégories de compétences des enseignants.

« La formation renforce ma confiance car elle m’aide à utiliser les ressources autour de moi et à les transformer en matériels pédagogiques. La visite d’échange à l’établissement d’EPE voisin me permet de voir comment mes collègues interagissent avec les enfants dans leurs centres », explique Nia Kurniasih (participante du niveau élémentaire – Diklat Berjenjang 2016) Guru PAUD Kober Al Hidayah, Desa Sirap Kecamatan Tanjung Siang Kabupaten Subang.

Les enseignants qui se sont inscrits à ce programme ont acquis des compétences dans de nombreux aspects de l’enseignement et des environnements d’apprentissage de qualité pour les jeunes enfants : leurs interactions avec les enfants ; l’attention aux besoins individuels ; l’utilisation des thèmes des curricula ; des expériences en mathématiques concrètes et pertinentes, etc.

« Avant de m’inscrire à la formation, je ne savais pas comment préparer des jouets vraiment ludiques pour les enfants ni comment calmer un enfant énervé. La formation m’a aidée à mieux préparer les activités quotidiennes et à mieux interagir avec les enfants », dit Siti Farida (participante du niveau élémentaire – Diklat Berjenjang 2016), enseignante communautaire au groupe de jeu d’Al Hidayah, village de Sirap, sous-district de Tanjung Siang, district de Subang.

« Avant, je n’enseignais que la lecture et l’écriture aux enfants. Mais après la formation, j’ai introduit l’alphabétisation et le calcul par le jeu. Et je suis heureuse de partager mes compétences dans le cadre de la réunion du groupe d’enseignants, » ajoute Sipaami (participante du niveau élémentaire – Diklat Berjenjang 2016) Guru TK Al Hidayah, desa Pambusuang kecamatan Balanipa Kabupaten Polewali Mandar.

Le projet a pour ambition de créer une base pour garantir la mise en œuvre, la durabilité et la reproductibilité à l’avenir. Les manuels et méthodes mis au point durant la phase pilote ont aidé les villages, les districts et les institutions locales à œuvrer efficacement pour planifier la formation, suivre les progrès et aider les villages à accéder aux financements publics récemment mis à disposition pour la formation des enseignants. En outre, les études de cas locales fournissent des enseignements qui peuvent être utilisés pour étendre l’approche à d’autres districts.

Le projet pilote a été mis en œuvre en collaboration avec le Ministère de l’éducation et de la culture, le Ministère des villages et 25 administrations locales, avec le soutien du Gouvernement australien et de la Banque mondiale. Jusqu’à présent, plus de 15 000 enseignants ont bénéficié de la formation.

À l’avenir, les fonds du Prix UNESCO-Hamdan aideront à concevoir d’autres programmes de développement professionnel aux niveaux intermédiaire et avancé. Les enseignants ont hâte de poursuivre leur formation, qui approfondira les approches pratiques de la phase pilote. Dans le même temps, le Gouvernement a l’intention d’étendre largement la mise en œuvre à l’aide des ressources élaborées par le projet pilote, afin d’aider les enseignants des villages à se positionner en première ligne d’une nouvelle initiative majeure visant à prévenir les retards de croissance et à encourager la stimulation des enfants vulnérables dès leur plus jeune âge.

Le Prix UNESCO-Hamdan bin Rashid Al Maktoum récompensant des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l'efficacité des enseignants est décerné tous les deux ans à des projets ayant apporté des contributions remarquables à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, en particulier dans les pays en développement ou au sein des communautés marginalisées ou défavorisées. Le Prix a été créé en 2009, avec le soutien financier de S.A Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum de Dubaï. Chaque lauréat reçoit un montant de 100 000 dollars des États-Unis.

Cette année, le prix est décerné à trois lauréats du Chili, de l’Indonésie et du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.