News

Le Programme international pour le développement de la communication de l’UNESCO lance 49 nouveaux projets de développement de médias locaux

16/06/2020

Les 11 et 12 juin 2020, le 64e Bureau du PIDC s’est réuni en ligne et a validé 49 nouveaux projets de développement de médias.

Anna Brandt, Présidente du PIDC et ambassadrice de Suède, a ouvert la 64e réunion du Bureau du PIDC, composée de membres du Bureau représentant le Salvador, la Libye, la Lituanie, les Pays-Bas, le Nigeria, la Suède, la Thaïlande et la Zambie, mais également de plus de 70 observateurs et membres du Secrétariat de l’UNESCO.

« Nous devons reconnaître qu’en plus d’entraîner une crise sanitaire mondiale, la pandémie a également fait naître une crise globale des médias, essentiellement en modifiant et en mettant en péril la communication telle que nous la connaissons », a déclaré la Présidente dans son allocution d’ouverture.

« L’apparition de fausses informations autour de la pandémie, la diminution des niveaux de libre accès à l’information, l’effondrement des modèles de financement des médias, la dégradation des conditions de travail et de sécurité des journalistes et des professionnels de l’information, mais également l’effet global de tous ces facteurs sur la libre circulation de l’information, font partie des questions très urgentes que le PIDC aborde et doit continuer à aborder dans toutes ses actions ».

Avant la réunion, le Bureau a validé, grâce à son mécanisme de réponse rapide, quatre projets de développement de médias répondant à la crise liée au Covid-19 en Afrique, en Asie et dans les Caraïbes. Ces projets en phase de mise en œuvre contribuent à lutter contre la désinformation, autonomiser les médias communautaires et renforcer l’accès à l’information grâce à des pôles médiatiques spécialisés et transformateurs du point de vue du genre.

« Notre travail et notre devoir dans cette crise mondiale des médias ne font que commencer. En effet, cette situation devrait entraîner des difficultés supplémentaires et des imprévus. Les résultats de cette réunion du Bureau, qui a permis de valider une nouvelle série de projets de développement de médias, contribueront de manière significative à cette réponse », a déclaré M. Moez Chakchouk, Directeur général adjoint de la communication et de l’information et représentant du Directeur général de l’UNESCO à la réunion.

Lors de cette réunion, le Bureau a :

  • examiné 85 propositions de nouveaux projets soumises par des organismes médiatiques du monde entier, dont 41 ont été validés ;

  • validé 8 projets dans le domaine du renforcement des capacités concernant les ODD 16.10.2 et SDG 16.10.2, financés grâce à des fonds dédiés, ainsi qu’une contribution visant à soutenir l’organisation de la Journée internationale de l'accès universel à l'information le 28 septembre ;

  • validé 4 allocations spéciales destinées à effectuer des évaluations de pays basées sur des indicateurs ; à développer de nouveaux programmes et parcours de formation en journalisme ; des réactions pérennes des médias à la crise post-COVID-19 et à d’autres urgences ; et les Conférences-débats 2020.

Au total, 49 projets ont été validés dans 33 pays : 18 en Afrique, 17 en Asie et dans le Pacifique, 3 dans les États arabes, 10 en Amérique latine et dans les Caraïbes et 1 à portée internationale.

En termes de sujets couverts, 16 % des projets encouragent l’analyse et la réforme du secteur des médias, notamment les évaluations des médias sur la base des indicateurs liés à l’Internet et aux médias de l’UNESCO (produit 1), 39 % permettent un suivi et un reporting de l’ODD 16.10, axé sur l’accès à l’information et/ou la sécurité des journalistes (produit 2), 14 % améliorent la formation en journalisme (produit 3) et 31 % renforcent les organismes d’information dans les pays en développement (produit 4).

Tous les projets du PIDC tiennent compte des questions de genre et 30 % des projets validés adoptent une approche transformatrice sur ce sujet.

Au total, le Bureau a alloué 1 394 155 dollars à 33 pays.

Les participants ont souligné l’efficacité du mécanisme de réponse rapide du Programme, activé au mois de mars cette année pour répondre à l’épidémie de Covid-19. Ils ont en outre encouragé le programme à poursuivre la promotion de l’innovation dans les projets de développement des médias ainsi que la résilience des médias dans le but de surmonter la crise actuelle.

En plus de valider des nouveaux projets, le Bureau a également abordé d’autres questions importantes telles qu’une nouvelle stratégie de levée de fonds auprès du secteur privé ; la contribution du Conseil du PIDC à la Stratégie à moyen terme de l'UNESCO pour 2022-2029 (41 C/4) et au Programme et Budget pour 2022-2025 (41 C/5) ; la gouvernance du Programme ; ainsi que la préparation de la 32e session du Conseil du PIDC et la célébration du 40e anniversaire du PIDC.

Le Programme international pour le développement de la communication (PIDC) lance un appel annuel à propositions de projets dans le domaine du développement des médias. Les propositions de projets sont présentées par des organismes de médias locaux cherchant des occasions de développer des médias libres, indépendants et pluralistes. Cette année, le Programme international pour le développement de la communication célèbrera son 40e anniversaire. Globalement, le PIDC a soutenu environ 2 000 projets de développement de médias dans 140 pays, notamment dans les pays en développement, les PEID (petits États insulaires en développement) et les zones de conflit et de post-conflit.

Vous pouvez consulter la liste des projets validés.