Press release

Le Programme sur l’Homme et la biosphère de l’UNESCO nomme les lauréats des bourses MAB pour jeunes scientifiques

20/11/2020
15 - Life on Land

Le Conseil international de coordination du Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) de l’UNESCO a choisi les lauréats 2020 des bourses pour les jeunes scientifiques visant à promouvoir une nouvelle génération de chercheurs engagés dans la résolution des questions écologiques et de viabilité à long terme de par le monde. 

Six jeunes scientifiques seront distingués en 2020 :

  • Radisti Ayu PRAPTIWI (Indonésie) : comprendre l’impact du changement climatique sur les services écosystémiques culturels dans les zones marines tropicales de la Réserve de biosphère de Taka Bonerate Kepulauan Selayar.
  • Babajide Charles FALEMARA (Nigeria) : évaluation économique des espèces d’arbres tropicaux et du potentiel de séquestration du carbone dans les sols en tant que services écosystémiques dans le contexte du changement climatique dans la Réserve de biosphère d’Omo.
  • Opeyemi ADEYEMI (Nigeria) : évaluer et cartographier les préférences des collectivités en matière de services écosystémiques dans la Réserve de biosphère d’Omo. Il s’agirait d’une approche visant à améliorer la gestion durable de la réserve de biosphère et à promouvoir les moyens de subsistance des populations.
  • Sandra DELFIN DE LEON (Cuba) : l'élevage, la propagation et la reproduction assistée de coraux pierreux pour l'étude de la restauration des récifs.
  • Laure THIERRY DE VILLE D'AVRAY (Philippines) : l’influence des récifs artificiels sur les communautés de poissons et leur potentiel socio-économique, une étude dans la Réserve de biosphère de Palawan.
  • Iolanda-Veronica GANEA (Roumanie) : définir des stratégies efficaces de mise en œuvre d’un réseau d’écotourisme dans la zone du canal Sfântu Gheorghe de la Réserve de biosphère transfrontière du delta du Danube.

Le programme MAB attribue chaque année depuis 1989 des bourses d’un montant pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars afin d’inciter de jeunes chercheurs à travailler sur les écosystèmes, les ressources naturelles et la biodiversité en soutien aux Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU. La sélection des lauréats a été annoncée lors de la réunion annuelle du Conseil du MAB qui s’est tenue de manière virtuelle les 27 et 28 octobre.

Les réserves de biosphère sont des zones qui promeuvent des solutions novatrices en faveur du développement durable et qui constituent des laboratoires d’idées et de bonnes pratiques sur la préservation de la biodiversité. Le Réseau mondial des réserves de biosphère compte 714 sites dans 129 pays. Il est géré par le Programme MAB qui est à l’origine du concept de développement durable.

 

Contact Médias: Clare O'Hagan