Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Le projet de l’Uruguay pour le développement des compétences en citoyenneté chez les personnes incarcérées recevra un Prix d’alphabétisation de l’UNESCO

04 Septembre 2018

Le Ministère de l'éducation et de la culture d’Uruguay vient d’être récompensé par le Prix d’alphabétisation UNESCO-Roi Sejong 2018 pour son programme « Programa Aprender Siempre » (PAS) qui offre aux personnes détenues une éducation à la citoyenneté flexible, en parallèle avec l’alphabétisation et l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP).

Les bénéficiaires du programme sont principalement des jeunes apprenants (entre 20 et 35 ans) qui, ayant été privés de liberté, n’ont pas reçu d’éducation formelle.

« Le travail du PAS porte essentiellement sur la réalisation d’espaces éducatifs flexibles et adaptés aux situations, aux intérêts et aux besoins des gens qui y participent » indique Andrea Gil, Coordinatrice du Programme PAS à la Direction de l’Éducation du Ministère de l'éducation et de la culture d’Uruguay. « La participation, l'éducation et la culture constituent l'axe central où se forme la citoyenneté ».

L'impact du programme sur les participants se manifeste dans leur participation sociale, leurs compétences améliorées pour la vie en communauté, le renforcement de leur amour-propre et leur autonomie et leur motivation à continuer d’apprendre.

Avec ses propositions éducatives, le PAS vise à mettre en place des séances spéciales de lecture et d’écriture conçues pour dépister un faible niveau d’alphabétisation chez les apprenants, qui est ensuite traitée en cours. Les domaines de compétences d'alphabétisation, de calcul et professionnelles sont associés pour permettre aux apprenants de rédiger leur propre CV, préparer des recettes, calculer des quantités de matériaux ou écrire des chants ou des scènes de théâtre.

« Le concept qui sous-tend notre programme a pour objet de revaloriser l’apprentissage tout au long de la vie » ajoute la Coordinatrice du programme. « Paulo Freire, dont la pédagogie sert de référence à notre pratique, a déclaré que nous savons tous quelque chose et nous ignorons tous quelque chose. C'est pourquoi nous apprenons toujours. »

Les éducateurs du PAS sont des formateurs EFTP, des psychologues, des travailleurs sociaux, des acteurs, des musiciens, des agronomes, des nutritionnistes, des diplômés en littérature et en communication et des spécialistes des loisirs. Ils reçoivent tous une formation dispensée par le personnel régulier du PAS, en présentiel et à distance à cause de la pénurie d’établissements formels de formation universitaire en Uruguay.

En 2011, le PAS a été distingué comme étant la Meilleure pratique et politique d’alphabétisation par le Bureau régional de l’éducation pour l’Amérique latine et les Caraïbes de l’UNESCO.

« Ce prix contribuera à renforcer et à améliorer la qualité des processus éducatifs, en permettant en particulier de fournir des réponses plus nombreuses et plus adaptées aux populations vulnérables qui ont un accès réduit à l'éducation » conclut Andrea Gil.

Les Prix internationaux d’alphabétisation de l'UNESCO seront décernés cette année à des lauréats d’Afghanistan, de la République islamique d’Iran, du Nigéria, d’Espagne et d’Uruguay à l'occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation qui sera célébrée le 8 septembre. La Cérémonie de remise des prix aura lieu au siège de l’UNESCO dans le cadre d’un événement mondial organisé à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, le 7 septembre. Le thème des Prix internationaux d’alphabétisation et de l’événement mondial 2018 sont « Alphabétisation et développement des compétences ».