Des projets du Botswana, du Brésil et de l’Allemagne remportent le Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable

15/10/2019

La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a nommé les trois lauréats du Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable 2019 : le Camphill Community Trust au Botswana, la Fundação Amazonas Sustentável du Brésil et la ville allemande de Hambourg. Chacun des trois lauréats recevra un prix de 50 000 dollars, lors d'une cérémonie qui aura lieu le 15 novembre en marge de la Conférence générale de l'UNESCO.

Le Camphill Community Trust est reconnu pour son « Programme d'apprentissage intégré pour la vie et le travail » dans les domaines scolaire et de l’insertion sociale. Il offre des services aux jeunes ayant des déficiences intellectuelles et de développement et qui n'ont pas progressé dans l'enseignement ordinaire. Grâce à une expérience intégrée de l'environnement, de la société et de l'économie, le Programme permet aux apprenants ayant des besoins particuliers d'acquérir des compétences professionnelles telles que l'horticulture, la restauration et l'artisanat, des compétences fonctionnelles telles que la lecture, l'écriture, le calcul ou l'informatique ainsi que des compétences personnelles et sociales. Au cours de leur formation, les apprenants participent à un programme de permaculture - plantation d'arbres, techniques de cultures et de récolte.

La Fundação Amazonas Sustentável (FAS, Fondation Amazonie durable) remporte le Prix pour un projet original intitulé « Éducation pertinente pour le développement durable dans les communautés amazoniennes isolées ». Il met l'accent sur la génération de revenus à partir de la forêt, la conservation de l'environnement et la qualité de vie. Visant à « faire en sorte que les forêts aient plus de valeur sur pied que tronçonnées », le programme est mis en œuvre dans 581 communautés éloignées, par le biais du renforcement des capacités et de l'autonomisation. Neuf centres de conservation et de développement durable dans toute l'Amazonie servent de plates-formes pour tirer parti de solutions de développement durable adaptées.

Hambourg a été sélectionnée pour son programme à grande échelle Hamburg lernt Nachhaltigkeit (« Hambourg apprend la durabilité »), qui lutte contre le changement climatique grâce à un ensemble de projets, de matériels et d'événements verts servant à éduquer et promouvoir le développement durable. Il soutient, par exemple, des projets éducatifs sur le climat dans les jardins d'enfants, les écoles et l'éducation non formelle ; il soutient aussi un pôle d'excellence climatique dans les universités. Impliquant un large éventail d'acteurs, le programme vise à intégrer la durabilité dans tous les secteurs de l'éducation et à transformer les pratiques éducatives dans la ville.

Les lauréats du Prix UNESCO-Japon pour l'éducation en vue du développement durable ont été choisis par un jury international indépendant parmi un nombre record de 115 candidatures présentées par les gouvernements de 63 États membres de l'UNESCO et dix organisations en partenariat officiel avec l'Organisation. Les principaux critères de sélection étaient le potentiel des projets en matière de changement, leur qualité d'innovation et leur capacité à intégrer les trois dimensions de la durabilité : l'économie, la société et l'environnement.

Financé par le Gouvernement japonais, le Prix a été créé par le Conseil exécutif de l'UNESCO dans le cadre du Programme d'action global pour l'Éducation au développement durable (EDD), afin de mettre en valeur et récompenser des projets et programmes exceptionnels d'EDD. Il s'agit de la cinquième édition du Prix.

 

****

Contact médias : Roni Amelan, r.amelan@unesco.org, +33 (0)1 45 68 17 64

Accréditation à la Conférence générale de l’UNESCO