Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Des projets de Finlande et des Pays-Bas lauréats du Prix UNESCO-Roi Hamad bin Isa Al Khalifa pour l’innovation dans l'éducation

26 Février 2019

ict-prize-2019-laureates.jpg

© War Child © Aleksi Komu

Le Prix UNESCO-Roi Hamad bin Isa Al Khalifa 2018 pour l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'éducation sera remis à deux projets innovants permettant de garantir une éducation de qualité. Il s’agit de la technologie d’apprentissage ThingLink (Finlande) et du programme Can’t Wait to Learn (Pays-Bas).

Cette année, le Prix récompense l’utilisation de technologies innovantes pour améliorer l’accès à une éducation de qualité pour les groupes vulnérables qui en sont privés en raison d’obstacles culturels et économiques, de handicaps, d’inégalités de genre et/ou de situations de crise. Le Prix met également en lumière des projets qui utilisent des solutions intégrées mêlant technologies couramment utilisées et applications de pointe.

Le projet ThingLink est reconnu pour sa technologie d'apprentissage visuel, un outil numérique novateur et abordable qui favorise l'apprentissage pour tous, y compris les personnes handicapées ou à capacité d'expression limitée. Plus de six millions d'enseignants, d'élèves et de professionnels du milieu éducatif dans le monde ont utilisé l'outil pour relater leurs expériences d'apprentissage, mettre en pratique leurs compétences en matière d’alphabétisation numérique et développer leur conscience culturelle par des visites virtuelles. Cette technologie prend en charge différents styles d'apprentissage et, par conséquent, aide à personnaliser les leçons pour répondre aux besoins individuels des apprenants.

Le programme Can't Wait to Learn de l’association War Child Holland a été sélectionné pour sa rapidité, son efficacité et sa rentabilité permettant de dispenser une éducation de qualité dans les situations d'urgence. Il offre aux enfants touchés par les conflits la possibilité d'apprendre sur tablettes par le biais de jeux éducatifs sur mesure. Actuellement disponible au Soudan, en Jordanie, au Liban et en Ouganda, il peut être reproduit dans différents contextes d'urgence et bénéficie du soutien d'un certain nombre de partenaires des secteurs public et privé.

Ces deux lauréats ont été choisis sur la recommandation d'un jury international d'experts en éducation parmi les 139 candidatures soumises par les gouvernements des États membres de l'UNESCO et les organisations partenaires de l'UNESCO.

Créé en 2005 et soutenu par le Royaume de Bahreïn, le Prix récompense chaque année des individus et des organisations qui mettent les nouvelles technologies au service de l'amélioration de l'enseignement, de l'apprentissage et de la performance éducative mondiale. Le Prix offre aux lauréats une reconnaissance internationale, ainsi qu'un diplôme et une récompense de 25.000 dollars chacun.

La Directrice générale de l'UNESCO et le Ministre de l'éducation du Royaume de Bahreïn remettront le Prix aux deux lauréats au cours d'une cérémonie qui se tiendra au siège de l'UNESCO à Paris le 12 mars 2019.

Les lauréats présenteront leurs projets dans le cadre d'un séminaire qui se tiendra dans la matinée du 12 mars (10h à 11h30, Salle IV).

 

****

Plus d’information sur le Prix

 

Accréditations médias

Djibril Kébé, Service de presse, d.kebe@unesco.org +33(0)145681741