Quand bâtir la paix rime avec recyclage – L’histoire d’Abdullah

17/06/2020

« En août 2019, j'ai lancé ma propre initiative de recyclage, ici à Amman. Durant l’été,  j'ai participé à une formation de l'UNESCO sur l'innovation sociale, lors de laquelle j'ai appris à recycler le verre, le plastique et les vêtements. Cette expérience m'a tellement inspiré que j'ai décidé de travailler sur la sensibilisation au recyclage en enseignant aux jeunes jordaniens comment réutiliser leurs vieux vêtements de manière créative, comme par exemple en fabriquant des objets d'art et des articles fonctionnels, tels que des étuis à crayons faits de jeans usagés ».

« La nouvelle a commencé à se répandre au sein de la communauté quand j’ai commencé à rassembler de vieux vêtements de proches, d'amis et de voisins, et que de plus en plus de gens ont voulu se joindre à moi. En Jordanie, le recyclage n'en est qu'à ses débuts et les déchets ne sont pas systématiquement séparés. Au lieu de cela, tout est enterré et le plastique est presqu’un mode de vie. Mais les choses évoluent et je suis convaincu que les déchets doivent être utilisés comme un atout, quelque chose dont nous pouvons tirer profit ».


© Abdullah Yousef

« Si nous ne commençons pas à recycler, nous continuerons à polluer nos cours d'eau, perturbant ainsi l'équilibre de la vie et aggravant les problème de changement climatique. Les jeunes commencent à s'en rendre compte et je me sens motivé par l'enthousiasme que de plus en plus de personnes manifestent à l'égard des nouvelles initiatives écologiques. Le recyclage favorise la consolidation de la paix en donnant aux jeunes un moyen de passer leur temps libre de manière productive et en initiant des projets d’engagement citoyen qui renforce les liens de la communauté. Je dis aux jeunes qu'ils peuvent faire une différence en commençant à recycler chez eux et en n'attendant pas que le gouvernement lance un programme national. Nous devons constamment nous demander comment nous pouvons réutiliser chaque article que nous consommons. Lentement mais sûrement, la révolution verte commence ».

 

- Abdullah Yousef, participant du project UNESCO-UNOCT Project "La consolidation de la paix par les jeunes", cofinancé par le Canada.